Le doudou : un objet transitionnel nécessaire à la croissance de votre bébé

0
66
Le doudou un objet transitionnel nécessaire à la croissance de votre bébé-min
© Photo : Istock

Un bébé commencera à choisir ce que l’on appelle un objet de transition à l’âge de quatre mois. Le doudou va se transformer en un objet unique et inestimable qui compense l’absence des parents. Le nourrisson a besoin d’un certain temps pour réaliser qu’il est séparé de sa mère. Il crée son individualité à l’aide de son doudou.

Le doudou : un objet de tous les jours

Le doudou sert de lien entre le monde imaginaire de l’enfant et le monde réel.

Cet objet de transition aide le bébé à calmer ses peurs afin qu’il puisse sortir et explorer son environnement.

Le doudou rend les séparations plus faciles à supporter. De la naissance à l’âge de six mois, le nourrisson n’a pas conscience d’être un individu à part entière.

Il s’imagine que sa mère et lui ne font qu’un. Il a besoin du doudou pour lutter contre la séparation au moment précis où il comprend qu’il est séparé de sa mère.

Par conséquent, le doudou ne doit pas être considéré comme un caprice mais plutôt comme une nécessité. De plus, conservez le doudou comme un objet réconfortant et sécurisant plutôt que de l’utiliser comme un instrument de punition.

Il deviendra son allié dès que le jeune enfant entrera dans la chambre d’enfant. Il pourra se remettre de son absence puisque son attachement ne sera plus limité à ses parents. L’objet choisi par l’enfant ne peut être remplacé par un autre.

Le doudou au service de la croissance de l’enfant

Le médecin et psychiatre Donald Winnicott a décrit le doudou comme un objet transitionnel que l’enfant a choisi pour lui-même dès 1950.

C’est la première chose qu’il reconnaît comme un aspect distinct, extérieur, sur lequel il a un pouvoir.

Pour entrer dans l’objectivité et surmonter l’angoisse de séparation, l’enfant a besoin de l’objet transitionnel.

Entre l’enfant et sa mère ainsi qu’entre le sentiment de toute-puissance de l’enfant et la réalité, le doudou sert de médiateur. L’enfance n’est pas complète sans le doudou. Il représente le début de l’âge adulte. Il aide à comprendre la frustration et à combattre la solitude.

LIRE AUSSI :   La première nuit de bébé chez Papi et Mamie

La croissance psychologique, cognitive et intellectuelle de l’enfant nécessite un objet transitionnel.

Marcel Rufo est persuadé que le doudou d’un enfant joue une influence importante dans sa croissance. Son superbe équilibre serait important puisque le fait d’avoir un doudou permet de saisir comment les autres pensent. Le jeune n’a pas assimilé l’idée qu’il existe un monde extérieur, donc s’il ne l’acquiert pas, il s’agirait d’un cas de psychose. Le doudou a une valeur éducative en plus de servir de mesure de sécurité. Il encourage le jeune à interagir avec les autres.

Choisir le doudou idéal

Le doudou accompagne l’enfant dès le début et souvent pendant de nombreuses années. Même si l’enfant la choisit, il est important de veiller à lui fournir des choses appropriées avant.

En effet, il existe plusieurs sortes de doudous.

  • Le vêtement est souvent choisi en raison de sa douceur et de sa portabilité.
  • La peluche : Parce qu’elle ressemble à une vraie personne, elle donne l’impression que l’enfant est avec vous. Il est donc impératif que le jeune dorme avec. Il est important de choisir une taille appropriée, ni trop petite ni trop grande.
  • La couverture de dentition, en tissu ou en peluche et plastique souple, est particulièrement appréciée des enfants lorsqu’ils font leurs dents.

Le doudou, jusqu’à quel âge ?

Vers l’âge de quatre ans, lorsque l’enfant cesse de faire la sieste, le doudou est souvent laissé de côté.

Il est alors heureux d’être un adulte et de ne plus en avoir besoin. D’objet transitoire à objet d’attachement, le doudou change.

Cependant, une fois que l’enfant a atteint l’âge de quatre ans, il est possible de l’aider à se séparer de son doudou en allongeant les intervalles de séparation, par exemple pendant les repas ou diverses activités.