Mon enfant refuse de quitter les couches, que faire ?

0
25
Mon enfant refuse de quitter les couches, que faire-min
© Photo : Bigstockphoto

Votre enfant sait utiliser le pot et le garde bien pendant des semaines voire des mois : à lui d’être complètement propre ! Cependant, il ne veut pas quitter sa couche, qui a le don de vous agacer un peu.

Parfois, quand vous en avez marre du seau à couches, vous voudrez peut-être crier « POURQUOIIII ?!!!! » Respirez profondément : tout a une raison.

Il en a marre qu’on lui dise !

Vous avez changé votre petit garçon ou votre petite fille 3 000 fois depuis sa naissance, et l’odeur de tant de couches vous a probablement atteint, en plus d’être un fardeau financier. Votre enfant pourrait commencer à le ressentir et, comme il veut se sentir indépendant, il pourrait refuser de s’entraîner à la propreté.

Tous les parents passent par là, ne vous inquiétez pas ! Si vous arrêtez de parler à votre enfant de couches, de pipi et de caca, il est probable qu’il recommencera à utiliser le pot très rapidement. Il aura le contrôle de la situation et il serait naturel pour lui d’utiliser le pot.

Peur de faire caca dans le pot

Aussi surprenant que cela puisse paraître, quand les enfants font caca, c’est comme s’ils avaient perdu une partie d’eux-mêmes : le stress ! Dans la couche, c’est donc moins impressionnant pour lui et surtout moins perturbant que de faire dans la culotte. Personne ne se soucie s’il fait caca dans une couche.

A l’école, s’il est à l’école, il attendra d’être rentré à la maison. Offrez-lui une couche aussi longtemps qu’il en a besoin, et lorsqu’il est à l’aise, il peut passer à l’utilisation du pot pour ses selles. Dites-lui que ce n’est pas grave s’il fait caca dans la couche. La constipation peut devenir une encoprésie si un enfant retient son caca trop longtemps, il est donc important qu’il puisse se gérer lui-même. Si le problème persiste pendant une longue période ou s’aggrave, contactez un psychologue. Ils vous aideront à surmonter ce problème.

LIRE AUSSI :   Ne t'inquiète pas de grandir sans père : Compte sur moi ma petite, je serai toujours là pour toi

Parfois, les enfants ont vécu des situations traumatisantes et ont peur d’aller aux toilettes pour faire caca. S’ils avaient des douleurs en allant à la selle, ils auraient pu être bloqués. Le médecin de votre enfant doit vous aider à prescrire un médicament qui aidera à ramollir ses selles.

Besoin de régression

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles un petit enfant ne voudrait pas quitter sa couche ou y retourner : peut-être qu’il déménage, ou peut-être qu’il a un nouveau petit frère ou une nouvelle petite sœur.

Même si votre enfant a été propre, il peut se sentir en insécurité lorsqu’il retourne à l’école. Il faut de la patience pendant cette phase, c’est quelque chose qui ne devrait pas durer trop longtemps. Si votre enfant rentre à la maison avec des vêtements mouillés régulièrement, voire tous les jours, ne l’accusez pas de le faire exprès. Faites comme si de rien n’était et ayez confiance qu’il s’en sortira.

Astuces pour l’aider sans apparaître

Si votre enfant est obsédé par le caca, lui procurer des livres sur le sujet (De la taupe qui voulait savoir qui lui avait sur la tête, par exemple) peut l’aider à le minimiser, à condition qu’ils soient à sa disposition, et non strictement « forcés » de regarder.

Les enfants et même les adultes adorent les autocollants. Donner un certain nombre de vignettes vertes permet de gagner un cadeau, ce qui est très motivant. Les culottes de princesse et les slips de super-héros sont parfaits pour encourager les enfants à ne pas faire pipi sur leurs personnages préférés.

Lorsque les choses deviennent collantes, la meilleure chose à faire est de lâcher prise et de passer à autre chose. Si vous continuez à vous battre, vous ne ferez que rendre votre enfant plus têtu.

Tout ce que vous avez à faire est de respirer et de souffler, et de lire un livre – cela aide à se détendre !

LIRE AUSSI :   Les parents ne doivent pas toujours donner aux enfants tout ce qu'ils demandent