Pour les Parents5 conseils pour établir une relation positive avec votre enfant

5 conseils pour établir une relation positive avec votre enfant

Lorsqu’on devient parent, on a une vision de notre vie avec notre enfant, comprenant des moments de rires incontrôlables, des expériences inédites, des conversations intimes, bref une vie idyllique avec notre enfant.

Cependant, la réalité nous rattrape bientôt, alors que nous sommes débordés par notre quotidien, notre rythme effréné de vie, la fatigue, la routine et la personnalité affirmée de nos enfants. Puis on se rend compte que malgré notre amour inconditionnel pour eux et notre bonne volonté, cette complicité n’est pas toujours intacte. Nous perdons patience, nous nous énervons et parfois, la culpabilité nous joue des tours ! Les parents, ne vous inquiétez pas, nous sommes tous dans le même bateau et traversons tous des tempêtes. L’essentiel est de garder les yeux fixés sur l’avenir pour aider nos enfants à se développer. Voici 5 conseils pour grandir avec vos enfants et établir des relations solides avec eux :

N’essayez pas d’être le parent parfait !

Vous finiriez par vous épuiser ainsi que votre entourage. Cette quête de la perfection peut en effet entraîner un burn-out parental. La perfection n’existe pas, nous oublions, nous nous trompons, nous nous énervons, nous ne pouvons pas tout contrôler. La vie vous rappellera bientôt que la perfection n’existe pas.

De plus, quel message le parent parfait peut-il bien transmettre à ses enfants ? On ne peut pas se tromper, les erreurs ne sont pas permises… Quelle pression pour vous et vos enfants ! Il peut être difficile de se sentir à la hauteur et de rester motivé. Les erreurs permettent pourtant d’apprendre, de progresser et même de faire des découvertes. Utilisez-les donc à bon escient pour que vos enfants comprennent le message grâce aux neurones miroirs.

LIRE AUSSI :   Avoir des enfants, c'est comme courir après le temps pour le reste de sa vie

Encouragez vos enfants au quotidien.

Encouragez à donner force et courage aux enfants, laissez-les oser essayer et recommencer. Lorsque votre enfant a fait ses premiers pas, vous l’avez certainement encouragé à chaque fois qu’il est tombé. Cela a fonctionné ? Alors pourquoi s’arrêter là ? L’encouragement peut faire des merveilles pour renforcer la confiance en soi de votre enfant « Je peux le faire, je suis capable ! »

Faites confiance à vos enfants.

Donnez votre confiance à vos enfants. Les jeunes ont envie d’essayer, d’apprendre et de faire de leur mieux. Bien sûr, ce n’est pas toujours évident, et parfois ils ont un moyen de nous le faire savoir. Cependant, donnez-leur l’opportunité de le faire. Si vos enfants se battent pour un jouet, restez en retrait et observez-les. Ils sont très capables de trouver des solutions aux problèmes.

Si votre fils de 3 ans veut se laver tout seul, pourquoi pas ? Après tout, s’il oublie de se laver une jambe ou un bras, est-ce vraiment un problème ? En lui indiquant votre confiance en lui, vous envoyez à votre enfant un message puissant. Vous lui permettez également de développer son autonomie et une meilleure estime de lui-même. Un bel avenir pour lui !

Donnez le temps nécessaire à l’apprentissage !

Apprendre à marcher, parler et écrire prend du temps, mais ce temps est également nécessaire pour tous les autres apprentissages : gérer ses émotions, devenir autonome, être poli, respectueux… L’acquisition de compétences de vie nécessite également un temps d’apprentissage, tout comme les compétences scolaires. Le cerveau de votre enfant est en construction et a besoin de votre aide pour s’organiser. Alors soyez patients et définissez des règles et des limites. Ce cadre est essentiel pour sécuriser votre enfant, respecter vos besoins et vos limites. Ce n’est pas pour autant que vous devez vous oublier.

LIRE AUSSI :   Et pourquoi pas un troisième enfant ?

Planifiez des moments agréables en famille.

N’êtes pas emporté par les « urgences » quotidiennes, organisez et planifiez des activités à faire ensemble et bloquez ce temps dans l’agenda familial. Remplacez les moments d’écran par un jeu de société, une sortie en forêt, à la piscine, au cinéma… Plongez régulièrement dans les albums photos pour vous souvenir des dernières vacances, du dernier spectacle que votre enfant vous a improvisé dans le salon.

Exclusive content

Latest article

More article