Publicité

Mettre son enfant dans le coin après une erreur : bonne ou mauvaise idée ?

0
67
Mettre son enfant dans le coin après une erreur bonne ou mauvaise idée-min
© Photo : Thinkstock

Des chercheurs américains ont étudié l’effet de mettre un enfant dans un coin de la pièce comme une forme de punition. Ont-ils trouvé des avantages à cette pratique ?

Au coin ! Nous avons tous inévitablement rencontré ce coin de mur à un moment ou à un autre de notre jeunesse.

Aujourd’hui encore, de nombreux parents punissent leurs enfants en les isolant lorsqu’ils font quelque chose de mal. Mais cette habitude lui sera-t-elle bénéfique à long terme ?

Pour répondre à cette question, des chercheurs de l’Université du Michigan aux États-Unis ont étudié 1400 familles, interrogeant les parents sur leurs stratégies éducatives lorsque leurs enfants avaient 3, 5, puis 10 ans et examinant le développement mental des enfants ainsi que leur attitude envers leurs parents.

Oui, pour le coin et non pour fessée

Les résultats, publiés le 11 septembre 2019 dans le Journal of Developmental & Behavioral Pediatrics, démontrent alors que les enfants qui ont été punis en étant mis au coin (ou dans une pièce calme) par leurs parents ne présentent pas de niveaux d’anxiété ou de problèmes de comportement plus élevés que les enfants qui n’ont pas reçu cette punition.

Mieux encore : Mettez votre enfant dans un coin lorsque cela est nécessaire, affirme le Dr Rachel Knight, auteur de l’étude et psychologue pédiatrique à l’université du Michigan, pourrait même aider à résoudre certains problèmes de comportement.

L’experte regrette que « c’est une méthode d’enseignement qui est fréquemment mal interprétée et exploitée. »

De l’autre côté, des chercheurs ont pu montrer que les punitions physiques, comme la fessée, entraînaient souvent des comportements agressifs ou anxieux chez les enfants.

Comment (correctement) mettre un enfant dans un coin

Rachel Knight avertit les parents que, pour être efficace, cette approche doit être appliquée à l’enfant de manière régulière et calme. Il est également bon de créer constamment une atmosphère positive pour votre enfant, quel que soit son âge, et de lui expliquer les choses avant de l’enfermer dans une pièce ou un coin, afin qu’il soit conscient du but de l’action et de ses objectifs.

LIRE AUSSI :   Il est temps d'arrêter d'appeler mon petit garçon "mademoiselle" parce qu'il a les cheveux longs.

Articuler de bonnes méthodes pédagogiques

Les scientifiques ne veulent pas s’arrêter là. L’étude sera étendue à une population plus large et plus variée lors de prochaines études. L’objectif final est de pouvoir identifier les meilleures pratiques d’éducation les plus efficaces pour le développement de l’enfant.

Publicité