Pour les ParentsLe cododo et le cosleeping : quelle différence ?

Le cododo et le cosleeping : quelle différence ?

Il est courant de recommander l’utilisation du cododo pour les nourrissons jusqu’à l’âge de 6 mois, tandis que le cosleeping peut présenter un risque élevé pour la sécurité de l’enfant, notamment en augmentant le risque de mort subite du nourrisson.

Mais quelles sont les distinctions entre ces deux pratiques et quelles informations sont importantes à connaître pour assurer la sécurité de l’enfant ? Nous allons aborder ces points dans la suite

Malgré leur proximité orthographique, le cododo et le cosleeping sont deux pratiques distinctes.

Le cododo consiste à dormir dans la même pièce que son bébé, que ce soit dans un lit séparé ou dans un lit cododo, qui permet de garder l’enfant à proximité des parents.

En revanche, le cosleeping, qui implique que le bébé dorme dans le même lit que ses parents, est associé à un risque accru de mort subite du nourrisson en raison du danger d’étouffement.

Bien que cette pratique puisse être agréable pour l’enfant et les parents, il est essentiel de prendre des précautions strictes pour éviter les accidents tragiques.

Le cododo

Les lits cododo sont une pratique courante qui a inspiré des produits commerciaux conçus pour être utilisés comme extension du lit des parents.

Ces lits s’ouvrent sur le côté, permettant un accès rapide au bébé, et peuvent être refermés une fois que l’enfant est recouché, permettant à chacun d’avoir son propre espace de sommeil.

Il est important de noter que cette pratique ne signifie pas que le bébé dort dans le lit des parents, car il a son propre lit.

LIRE AUSSI :   Une petite fille de 5 ans aide son nouveau-né à dormir d’une manière charmante

L’American Academy of Pediatrics recommande de garder le bébé dans la même chambre que les parents jusqu’à environ 6 mois, ce qui a été démontré pour réduire d’au moins 50% les risques de mort subite du nourrisson (MIN).

Publicité

Le cododo peut donc être une alternative sûre pour garder le bébé à proximité, favorisant une transition en douceur entre la vie in utero et la vie actuelle, qui peut être source de perturbations importantes.

En outre, les lits cododo peuvent aider la mère à se rendormir plus rapidement après avoir nourri ou rassuré le bébé la nuit, et ainsi ajuster son sommeil au rythme de l’enfant.

La décision d’utiliser le cododo ou non appartient uniquement aux parents, et il ne faut pas se laisser influencer par les opinions des autres qui peuvent provoquer un sentiment de culpabilité, que l’on pratique le cododo ou pas.

Il est important de noter que les bébés font beaucoup de bruit lorsqu’ils dorment, et si vous avez un sommeil fragile, le cododo peut ne pas être la meilleure solution, car cela peut affecter votre capacité à prendre soin du bébé pendant la journée.

Garder le bébé dans la même pièce que vous dans un lit séparé peut être une alternative suffisante.

Il est crucial de souligner que ces équipements doivent être correctement fixés et répondre aux normes réglementaires en vigueur pour garantir la sécurité de l’enfant.

Le cosleeping

Le cosleeping consiste à dormir avec le bébé dans le même lit, mais il est fortement déconseillé par les pédiatres en raison de l’augmentation des risques de mort subite du nourrisson qu’il représente.

LIRE AUSSI :   L'astuce de cette maman hilarante pour garder ses enfants calmes la nuit

Pour le Dr Fabienne Cahn-Sellem, pédiatre, le cosleeping « est un plaisir qui peut être dangereux. L’enfant n’a pas sa place normalement dans le lit des parents entre eux deux. »

Cependant, si les parents décident de pratiquer le cosleeping pendant une période de sommeil plus ou moins longue, il est important de respecter certaines règles de sécurité pour minimiser les risques.

Exclusive content

Latest article

More article