Pour les ParentsComment le bébé se sent-il lorsque la mère pleure pendant la grossesse...

Comment le bébé se sent-il lorsque la mère pleure pendant la grossesse ? L’étude indique qu’ils souffrent tous les deux

La période de grossesse crée un lien indissociable entre la future mère et son enfant à naître. Chaque émotion, sensation, aliment consommé et son perçu sont transmis au nourrisson. La maman représente le centre de l’univers pour ce petit être en développement, et la connexion entre eux est profonde, singulière et inexprimable.

Dans ce contexte, des recherches ont démontré que durant la grossesse, un enfant éprouve les émotions similaires à celles de sa mère. Ainsi, si la mère verse des larmes de chagrin, l’enfant ressentira également cette tristesse. Examinons comment cela peut se produire.

Comment le bébé se sent-il lorsque la mère pleure pendant la grossesse ? L’étude indique qu’ils souffrent tous les deux

Si vous avez traversé une grossesse ou si vous êtes étroitement lié à une femme enceinte, il est probable que vous ayez entendu la phrase « Je me demande s’il peut percevoir et partager mes émotions ? ».

Cette interrogation est parfaitement valide, et la science a désormais apporté un éclairage. D’après une recherche de l’Université de Californie à Irvine, il semblerait que le bébé éprouve les émotions de sa mère avec une intensité similaire.

Ainsi, si la mère verse des larmes, le fœtus souffre simultanément avec elle. Ces études révèlent que le bébé, lorsqu’il se développe dans l’utérus maternel, contribue activement à sa propre croissance, car à ce stade, il collecte des informations sur la vie qui seront utilisées après sa naissance.

« Nous croyons que le fœtus humain s’implique de manière proactive dans son évolution et accumule des connaissances pour la vie postnatale », ont affirmé les scientifiques. « Il se prépare à l’existence en se basant sur les indications que la mère lui communique. »

LIRE AUSSI :   10 conseils pour réaliser de superbes photos de nouveau-nés
illustration femme enceinte et foetus entrain de pleurer-min
© Photo : Chath amaliatrih

Durant la gestation, le nourrisson reçoit des renseignements provenant de sa mère. Les messages chimiques et hormonaux sont interceptés par le placenta, y compris ceux liés à l’humeur maternelle.

En présence de tristesse ou de dépression sévère, l’enfant risque de développer des problèmes neurologiques sur le long terme ou des troubles psychiatriques. C’est pourquoi il est essentiel de traiter toute dépression prénatale.

Il est donc fortement recommandé que la mère maintienne un état émotionnel stable pendant la grossesse, qu’elle reste sereine et favorise un développement optimal pour son enfant.

Étiez-vous informé de cette interconnexion ?

Publicité

Exclusive content

Latest article

More article