La nuit de Java : comment surmonter ce test avec bébé ?

0
295
La nuit de Java comment surmonter ce test avec bébé-min
© istock

Même si cela peut être difficile, vous et votre bébé traverserez la nuit de Java sans aucun souci.

Mais si vous avez besoin d’un peu plus d’aide pour faire dormir votre bébé, que ce soit maintenant ou lorsqu’il aura quelques semaines de plus, il existe des aides au sommeil pour bébé qui vous aideront à améliorer son espace de sommeil.

C’est quoi la nuit de Java ?

La nuit de java correspond aux demandes agitées et importantes du bébé, et surviennent généralement la deuxième ou la troisième nuit après l’accouchement (comme c’est le cas pour presque tous les bébés). Ce comportement biologique tout à fait normal des nourrissons peut s’expliquer par une transition des rythmes fœtaux aux rythmes néonataux.

En effet, votre bébé va soudainement se rendre compte qu’il n’a plus chaud dans votre ventre. Il ne reconnaîtra plus les sons qui lui sont familiers, comme les battements de votre cœur, votre respiration ou vos grognements d’estomac.

Il est surpris par des nouvelles choses comme la lumière de jour, les bruits des voitures, des gens, etc…

Votre bébé a juste besoin d’être rassuré, voici, comment affronter la nuit de Java.

Comment affronter la nuit de Java ?

1. Ne vous inquiétez pas

Il s’agit d’un processus de transition normal que votre bébé peut avoir besoin de traverser. Si vous allaitez, le besoin de manger de votre bébé envoie des signaux à vos seins pour qu’ils produisent plus de lait. Tant que votre bébé est nourri quand il le veut et aussi longtemps qu’il le veut, votre corps produira la bonne quantité de lait ».

La sage-femme ajoute que le fait de paniquer et de donner du lait maternisé à ce moment-là peut sembler être la solution la plus évidente, mais cela va interférer avec ce processus et la quantité de lait maternel produite sera moindre.

LIRE AUSSI :   Les 5 phrases que les pères devraient arrêter de dire aux mères au foyer

Tant que votre bébé dispose d’un espace de sommeil sûr, qu’il s’agisse d’un panier à moustiquaire de qualité, d’un lit d’enfant ou d’un lit adapté qui respecte toutes les directives britanniques en matière de sécurité des lits d’enfant, il devrait être en parfaite santé.

2. Le peau-à-peau est le meilleur moyen

Les nouveau-nés ont un besoin inné de confort, qui peut être satisfait par la proximité, la nourriture et la réactivité des parents, et c’est là que le peau à peau prend tout son sens. En répondant à ses besoins, votre bébé se sent aimé, en sécurité et en sûreté. Ce seul fait peut aider votre bébé à devenir un jeune enfant confiant.

3. Profitez de moments de solitude

Bien que les gens soient naturellement excités par votre nouveau-né, essayez de ne pas avoir trop de visiteurs le premier jour. Toutes ces voix et odeurs différentes peuvent constituer une forme de stimulation externe excessive pour un nouveau-né.

Pendant qu’il s’adapte à la vie hors de l’utérus, le fait d’être ballotté peut être stressant pour les nouveau-nés. Laissez-le s’habituer progressivement à son nouvel environnement et se réconforter auprès des personnes et des odeurs qu’il connaît déjà. Cela vous permet également de vous installer dans votre nouveau rôle et de vous reposer quand vous le pouvez, plutôt que de vous inquiéter des visiteurs.

4. Restez familier

Pendant ce processus de transition, la familiarité aidera votre nouveau-né à rester calme. Si vous avez encore le temps, faites écouter de la musique à votre bébé pendant la grossesse, puis réécoutez cette même musique le deuxième jour de la vie de votre nouveau-né. La musique sera familière à votre bébé, car les bébés peuvent entendre dès la 16e semaine de gestation.

Ils connaissent votre voix et réagissent aux sons qu’ils entendent souvent. Jouez fréquemment les mêmes chansons à votre bébé tout au long de votre grossesse et lorsqu’il naîtra, cette musique déclenchera les souvenirs heureux de la vie dans l’utérus et sera réconfortante et rassurante.

LIRE AUSSI :   Lorsque l’éducation « bienveillante » me saoule

5. Prenez un bain sans savon

Vous aimez prendre un bain avec votre nouveau-né ? Le contact direct avec sa peau l’aidera à se calmer. Bien qu’il soit préférable de conserver le vernix (substance blanche et crayeuse) sur la peau de votre bébé pendant au moins quatre semaines, vous pouvez quand même prendre un bain, mais n’utilisez pas de bain moussant ni de savon.

Passez délicatement vos mains mouillées sur sa tête pendant qu’il écoute les battements de votre cœur. Cela réconforte votre bébé et lui montre que vous êtes toujours là pour lui répondre.