Pour les ParentsCette garderie fait payer une amende aux parents qui arrivent en retard

Cette garderie fait payer une amende aux parents qui arrivent en retard

En raison de la fréquence des retards causés par certains parents, une crèche située dans les Pyrénées-Atlantiques a mis en place un système de pénalités pour sanctionner ceux qui arrivent en retard.

La garderie est un système très utile qui permet aux parents qui travaillent de bénéficier d’horaires plus larges pour la garde de leurs enfants. De nombreuses écoles proposent des services de garde d’enfants, généralement de 7 heures à 18 h 30. Ces horaires sont beaucoup plus pratiques pour les parents qui travaillent que les horaires habituels de l’école primaire, de 8 h 30 à 16 h 30. Mais malheureusement, de nombreux parents ont tendance à abuser du système pour voler un temps précieux

La mesure extrême prise par une garderie

La garderie de l’école de Morlaàs, dans les Pyrénées-Atlantiques, est ouverte de 7 heures à 18 h 30. Et il y aura désormais des conséquences pour les retardataires. Un choix fait par la mairie après avoir constaté que trop de parents d’élèves s’étaient montrés créatifs avec les périodes allouées. « Les retards peuvent durer une demi-heure, mais au maximum, ils durent cinq ou dix minutes ».

Un système de sanctions va donc être mis en place : 5 euros pour le premier retard et 15 euros pour le second. L’enfant ne sera plus autorisé à fréquenter la crèche à partir du troisième retard. Le maire de la commune déclare que cette démarche sera sans doute menée avec prudence.

Un système qui ne fait pas l’unanimité

Du point de vue des parents, la décision de la mairie ne fait pas l’unanimité. Sur RTL, Isabelle Delano, présidente de la FCPE des Pyrénées-Atlantiques, a laissé éclater sa colère : « Les familles sont constamment sanctionnées. Elles ne le font pas forcément exprès, à mon avis. Qu’est-ce qui vient après ? Faut-il emprisonner les parents ? Selon une mère de famille frustrée sur France Info, ce choix est inutile à cause de la circulation :  » Avec la circulation, le temps que j’arrive ici, je suis là vers 18h30 […] j’étais une des dernières à récupérer mon enfant, et je n’ai jamais été en retard avant, donc je ne vois pas pourquoi on me punit « .

LIRE AUSSI :   10 premières fois traumatisantes pour les parents

D’après un parent interrogé par La Dépêche, il approuve une nouvelle mesure qui a été mise en place, il affirme que la mairie a essayé toutes les autres options avant de prendre cette décision et qu’il y avait un abus. Une source proche de l’école a également confirmé cela en disant que certaines personnes en profitent car elles savent qu’on ne mettra pas leur enfant à la porte, car le bien-être de l’enfant est prioritaire. Cependant, il est important de souligner l’insécurité créée chez les enfants qui sont régulièrement « oubliés ». Il est compréhensible que cela arrive de temps en temps et qu’on prévienne mais cela devient un manque de respect pour les agents de la garderie quand c’est systématique. Ces personnes commencent leur journée tôt le matin et ont le droit de rentrer chez elles le soir, elles ne touchent pas d’heures sup.

Par ailleurs, le maire de la commune précise que ce projet est loin d’être une anomalie : « Nous n’avons rien créé. Cela a déjà été réalisé à Pau, dans l’agglomération, et dans de nombreuses autres communes.

Exclusive content

Latest article

More article