Il est temps d’arrêter d’appeler mon petit garçon « mademoiselle » parce qu’il a les cheveux longs.

0
111
il-est-temps-darreter-dappeler-mon-petit-garcon-mademoiselle-parce-quil-a-les-cheveux-longs-min
© Kids New West

Vous vous souvenez du look Roméo + Juliette de Leonardo DiCaprio ? Quand il regardait Kate Winslet dans Titanic, ses cheveux tombaient sur ses yeux pâles.

Découvrez l’histoire de mon fils…

Il est temps d’arrêter d’appeler mon petit garçon « mademoiselle » parce qu’il a les cheveux longs.

Mon fils de cinq ans a une coiffure similaire. Même un peu plus longue.

En tout cas, elle est plus longue que la normale. Il est le seul élève de sa classe à avoir des cheveux aussi longs. Je n’avais pas l’intention d’avoir un enfant avec des cheveux aussi longs, mais je n’avais jamais envisagé les réactions que cela susciterait.

Mon jeune a une apparence macho, il porte souvent des pantalons en lambeaux aux genoux et porte son couvre-chef Spiderman à l’envers. Pourtant, le pharmacien et l’hôtesse de l’air (du temps où l’on pouvait encore prendre l’avion) continuent de l’appeler « Mademoiselle ». Lorsque je dis à la petite grand-mère d’à côté que le bébé est un garçon, elle ne réagit pas. Elle fait comme si elle ne comprenait pas ce que je disais.

Certains individus de mon entourage me regardent avec du mépris dans les yeux.

Ils relookent les cheveux de mon fils et me conseillent de prendre rendez-vous chez le coiffeur.

« Franchement, ça doit être gênant pour lui, non ? » On me demande si je dois les attacher.

Je suis curieux de savoir si on a posé la même question à Leonardo Dicaprio lorsque sa mèche sauvage lui caressait le front. Ou si Brad Pitt a été informé qu’il ressemblait à une femme pendant le tournage de La Légende d’automne.

Ce n’est pas seulement une question de désapprobation, après tout. C’est un récit qui ne cesse de faire des commentaires.

Une vendeuse dans un magasin de chaussures m’a récemment dit que mon fils « avait l’air de venir d’ailleurs ». Cela a piqué son intérêt. Elle l’a informé.

LIRE AUSSI :   Mon bébé dort très peu, est-ce normal ?

Mais c’est toujours inhabituel quand quelqu’un fait un compliment inattendu sur l’apparence de nos enfants, en insistant sur leur « différence » factice qui se trouve juste dans leurs yeux, quand rien d’autre ne plante le décor.

Il est grand temps que nous cessions de suggérer que les femmes doivent avoir les cheveux longs. Les petites filles, comme les petits garçons, ont le droit de porter des cheveux courts et un style de surfeur australien. Même s’il n’y a pas de plage ou de planche à proximité.

Il y a deux autres facteurs que les gens négligent lorsqu’il s’agit des cheveux longs de mon garçon. Pour commencer, il est très difficile de trouver un coiffeur qui comprenne comment tailler les cheveux d’un petit garçon.

On y va souvent pour maintenir une certaine forme, une certaine coupe ou un certain style. Mon enfant, lui, sort toujours avec une coupe Jacquouille La Fripouille ou une tête Mireille Mathieu. J’avoue que je claque la porte du salon derrière moi.

Vous me direz qu’il ne me reste plus qu’à les couper et à ne plus m’inquiéter. Mais il y a une autre incertitude que vous négligez, et c’est la plus importante : le libre arbitre de mon enfant.

Mon fils, qui a cinq ans, choisit d’avoir les cheveux plus longs que ses camarades et de ne jamais les attacher. Croyez-vous vraiment que je serai capable de tenir tête à un enfant de 5 ans ? De toute façon, pourquoi devrais-je discuter avec lui lorsqu’il dit qu’il ne veut pas avoir les cheveux courts ? Quand je lui demande pourquoi il aime tant sa chevelure, il me répond simplement que c’est « génial ».

Je n’ai pas de contre-arguments à opposer à cette évidence. Pour l’instant, c’est sa décision. C’est quelque chose que j’admire. Ce serait formidable si les personnes que nous rencontrons nous rendaient la pareille.