Comment aider votre enfant à gérer ses frustrations ?

0
109
Comment aider votre enfant à gérer ses frustrations-min
© Bigstockphoto

La frustration, est une émotion que tout être humain pourra ressentir à un moment ou un autre de son existence. Et ceci suite à un conflit avec autrui, un problème dans la vie professionnelle, dans la maison, ETC.

Elle vient avec des intensités ou des fréquences qui pourront changer considérablement d’une personne à une autre.

Pour les enfants c’est pareil, ou même c’est encore plus délicat. Vous trouverez que certains petits, dans des situations plutôt similaires, seront plus frustrés que d’autres…

Si vous sentez que votre enfant évoque fréquemment des comportements issus de la frustration. Vous pouvez l’aider à les surmonter en suivant les conseils qu’on vous dévoilera par la suite…

Comment aider votre enfant à gérer ses frustrations ?

Cadrez-le avec des indications claires et précises.

Souvent, le fait de poser des limites représente la source de frustration la plus courante chez l’enfant. Surtout si celles-ci partent dans tous les sens, sans une structure qui facilitera leur compréhension.

Durant son jeune âge, l’enfant aura la « garde haute » tout le temps, il sera constamment dans la résistance. Il croit se permettre tout. Il déteste les règles que les adultes sont en train de lui imposer d’une façon constante… une chose qui le poussera dans le sens contraire.

Cette résistance se manifestera la plupart du temps, sous la forme d’une colère ou autre type d’émotions intenses.

Néanmoins, le fait de cadrer le comportement de l’enfant, sera utile dans la gestion de sa frustration au quotidien. C’est un mal qu’on doit prendre le peine de vivre, pour qu’au final, on en récoltera les fruits.

Un enfant doit s’habituer aux différentes règles de la société, en particulier les uns qui ont une relation directe avec les autres personnes dans son entourage. Il ne devrait pas se permettre tout, même s’il pense que c’est le cas…

LIRE AUSSI :   Lit Montessori : pour quel âge et quelle taille choisir ?

Les deux faces du problème

En général, Il existe deux types de frustration chez l’enfant : l’un d’origine externe, issu des lois imposées par son entourage ; par les adultes qui l’entourent. L’autre d’origine interne, son « NON » propre à lui…

Le deuxième cas se manifeste souvent à partir du moment où l’enfant voudrait parvenir à quelque chose, mais se sent incapable d’y arriver. Ses désirs ne sont pas en phase avec la réalité… c’est le cas où sa propre voix interne lui dira : «  STOP, CE N’EST PAS POUR TOI ! »

C’est une chose qui l’agitera de l’intérieur, et lui poussera à se dire : « pourquoi suis-je incapable de faire ça ? Ceci m’énerve énormément !! »

Une question frustrante à se poser pour un jeune enfant…

Suite à ça, une avalanche d’émotions surviendra… sous la forme d’une colère dans la plupart du temps.

La frustration et les hypersensibles

Les enfants hypersensibles ont souvent du mal à gérer leurs émotions. Leur monde interne est chaotique et ils trouvent une énorme difficulté à penser correctement dans des situations plus ou moins intenses.

Ils sont très sensibles au monde extérieur et réagissent mal aux changements brusques qui pourront survenir… ce sont des caractéristiques qui font de cette catégorie d’enfants, un genre plus ouvert à la frustration.

Validez ce qu’il ressent

Faites-lui comprendre qu’à partir du moment où, il ne fera pas du mal aux autres et qu’il ne cassera pas tous ce qu’il se trouve devant lui… il aura le droit de ressentir tout ce qu’il veut.

Et qu’il a parfaitement le droit d’avoir des émotions… qu’il soit fâché, en colère, triste, ETC.

En faisant ainsi, vous éliminerez toute distance entre vous et votre petit bambin. En effet, les cas de frustration les plus graves, sont généralement issus d’un manque de communication de la part des parents.

Le manque (ou l’absence) de communication, poussera l’enfant à se sentir mal compris, que personne n’en voudra de lui et de son ressenti… une chose qui le poussera à réagir d’une façon encore plus extrême.

LIRE AUSSI :   Les secrets que toute nouvelle maman devrait savoir

Demandez l’aide d’un expert

Si vous sentez que le problème commence à vous dépasser. Et que ses réactions sont de plus en plus courantes, de plus en plus fréquentes… pensez à demander l’aide d’un expert.

Le fait d’aller vers un psychologue spécialisé, un psychomotricien, ou tout autre expert dans ce genre de thématiques… pourra certainement vous débarrasser d’un énorme fardeau.

Un spécialiste se retrouve le plus souvent face à des cas similaires au votre. Donc, il mettra son expérience en action, afin de parvenir aux solutions qui conviendront le plus au cas de votre enfant.

L’entourage où l’enfant a grandi, joue un rôle important dans le développement de son caractère. Et pourra être la cause principale de l’apparition d’un tel problème…

Suite à ça, vous remarquerez que l’entourage familial ainsi que les conditions dans lesquelles l’enfant a grandi, seront les sujets les plus discutés par les thérapeutes durant leurs séances.

Conclusion

La frustration chez l’enfant est un problème assez répandu, surtout pour le cas de ceux qui ont grandi dans des conditions assez particulières.

Dans certaines situations, la réaction du petit enfant pourra être plus ou moins intense. Elle pourra se manifester sous la forme d’une colère volcanique, ou tout autre type d’émotions extrêmes…

Néanmoins, le fait de s’informer sur le sujet, puis passer à l’action, vous rendra capable de l’aider à surmonter une telle étape ; qui en tout cas diminuera en intensité d’année en année.

En effet, en grandissant, l’enfant développera une capacité plus importante à gérer ses émotions.