3 choses que les parents ne devraient pas dire devant leur enfant

0
246
3-choses-que-les-parents-ne-devraient-pas-dire-devant-leur-enfant-min
© Fotolia

Quand on parle, on transmet des messages à nos loulous. Ainsi, il est très important de bien choisir les mots à dire devant eux.

Comme vous le savez, l’enfant imite ses parents dans tout ce qu’ils font et disent. C’est pourquoi nous devons faire attention à ce que nous disons devant nos petits. Nous faisons le point !

3 choses que les parents ne devraient pas dire devant leur enfant

Pourquoi ne pas évoquer certains sujets devant l’enfant ?

 

L’enfant interprète le monde d’un angle bien particulier. Ils ont la capacité d’absorber ce qu’ils entendent beaucoup plus que nous ne le pensons.

Certes, l’enfant ne comprend pas un concept général, mais il n’apprécie pas les nuances, les expressions ou les métaphores que les parents utilisent au quotidien.

Par exemple, si la maman mentionne que sa collègue a des oreilles qui ressemble à ceux d’un éléphant, le loulou visualisera que ses oreilles ressemblent vraiment à ceux de l’animal.

Faites attention à ce que vous dites devant lui !

L’ironie, le sarcasme et les significations sont des mots que l’enfant ne comprend pas. Mais il faut savoir qu’il est capable de déchiffrer le langage non verbal. Les expressions de notre corps sont capturées en tant qu’une situation émotionnelle.

En bref, il ne faut pas évoquer certains sujets devant l’enfant. Il faut bien choisir nos mots.

Un exemple concret

 

Imaginons ensemble une maman qui s’est disputée avec ses parents. Dès sa rentrée dans la maison, il a tout raconté à son mari pour se défouler. L’enfant était devant le couple et comprenait très bien la colère contre les grands-parents, sachant qu’il les aime tant.

Pour l’enfant, la maman est en colère, parce que les grands-parents ont fait quelque chose de mal. C’est ainsi qu’il déchiffre le langage non verbal.

Dans plusieurs situations, les parents peuvent évoquer ce genre de trucs et créer une confusion chez le loulou.

LIRE AUSSI :   Bébé surdoué : 10 signes à guetter pour repérer un bébé surdoué

Au quotidien, ils peuvent lui transmettre de mauvaises choses sans être conscients que l’enfant ne sait pas comment gérer ce genre d’émotions.

Encore une fois, les parents doivent faire attention à ce qu’ils disent devant leurs enfants.

Quelques sujets à ne pas évoquer en la présence de l’enfant

 

Voici les sujets qu’il ne faut pas aborder devant nos loulous. À noter que la liste n’est pas exhaustive :

  1. Dire du mal des autres : les enfants n’ont pas les capacités de comprendre ce genre de trucs. Si vous dites du mal des autres devant eux, ils vont se sentir confus, divisés ou encore coupables.

  2. Les préoccupations « adultes » : il ne faut jamais évoquer les choses qui vous concernent devant les enfants : argent, nourriture, amitié, problèmes familiaux, etc. À mesure qu’ils grandissent, les parents peuvent leur expliquer certaines situations sans oublier de bien adapter leur langage.

  3. Parler devant l’enfant comme s’il n’était pas là : commenter le physique ou le côté intellectuel de l’enfant est une chose à éviter. Pourquoi ? Parce que cela peut générer des complexes.

Le ton et l’attitude utilisés sont d’une importance particulière. Par exemple, les parents qui crient, même s’ils ne s’adressent pas à leurs enfants, ne servira qu’à les bloquer, les effrayer, et à les faire se sentir très confus.

Les mamans et papas doivent aussi éviter les mensonges.

Comment contrôler ce que nous disons devant nos loulous ?

Être attentif quand on parle à un enfant ne veut absolument pas dire qu’il faut couper toute communication en leur présence. Si vous le faites, le loulou comprendra qu’il dérange ou que ses parents ne le veulent pas près d’eux.

Avant de parler, il est conseillé d’agir comme si l’enfant nous enregistrait. Choisissez bien les mots qui sortent de votre bouche !

Par ailleurs, il est important de vous poser les bonnes questions pour savoir si la conversation créera une certaine confusion chez l’enfant ou lui fera se sentir divisé.

LIRE AUSSI :   Mes 4 conseils de maman pour aider mon tout-petit à apprendre la propreté

De plus, les parents doivent opter pour un langage clair et direct devant les loulous. À un jeune âge, le dictionnaire de l’enfant ne contient pas les métaphores et les jeux de mots. Il est conseillé d’éviter ce type d’expressions.

A vrai dire, il est difficile de contrôler tout ce que nous disons.

Mais il faut au moins expliquer à l’enfant le contexte. C’est très important pour leur développement et leur croissance.