Portage : Est-il conseillé de porter souvent bébé dans les bras ?

0
43
Portage Est-il conseillé de porter souvent bébé dans les bras-min
© Photo : Freepik

Porter un bébé vous accable avec les opinions dures de gens. Difficile de distinguer le vrai du faux ! Isabelle Sertelon, formatrice en puériculture et coach parentalité, répond à notre question.

« Vous l’habituerez aux bras, et il deviendra dépendant de vous ». Si vous aimez porter votre bébé, vous avez peut-être déjà rencontré cette façon de penser. Porter votre bébé contre vous présente plusieurs avantages, que ce soit dans une écharpe, un porte-bébé ou simplement dans vos bras. Mais cela peut-il nuire à votre enfant ? Nous avons parlé avec Isabelle Sertelon, formatrice au Centre National de Formation au Portage des Bébés, pour avoir la réponse à cette question sur le site de nos confrères Magicmaman.

Portage, deuxième grossesse

« Avant l’âge de 9 mois, le nourrisson est encore dans ce que les scientifiques appellent le « stade fœtal avancé ». Par rapport à son partenaire le singe à la même période, son cerveau est beaucoup moins développé. En conséquence, il est nettement plus dépendant et met plus de temps à mûrir », explique Isabelle Sertelon. Ainsi, les neuf premiers mois de son existence sont comparables à une deuxième grossesse. On parle d’« utérus avec vue » lorsque vous portez votre bébé près de votre poitrine, remplaçant au passage le cocon utérin. Vous l’aurez compris, on n’en a jamais trop dans les bras ! Selon une étude anglaise intitulée « Increased Carrying Reduces Infant Crying » et publiée dans la revue Pediatrics, le fait de tenir son enfant dans ses bras au moins deux heures par jour permettrait de réduire ses pleurs de moitié .

Un futur jeune roi ?

Ce n’est pas un futur capricieux qui vous mènera à la baguette parce que vous le portez beaucoup ! Au lieu de répondre à un désir, il faut répondre à un besoin essentiel. De plus, selon notre expert, il est difficile de voir votre enfant comme un futur enfant roi ! À son âge, il ne peut pas tenter d’intellectualiser les choses ou de vous manipuler. « Quand un bébé pleure, il a besoin de quelque chose. Ce n’est pas un adulte miniature dont il faut s’occuper. »

LIRE AUSSI :   Les 10 choses que l’on ne fait plus dès le deuxième enfant arrive

Les avantages de porter un bébé

Attention ! Nous allons aborder ici les avantages du portage physiologique, c’est-à-dire la méthode qui imite complètement la posture naturelle du corps d’un bébé. Ses jambes sont plus hautes que ses fesses, son dos est replié et son cou est maintenu en place. C’est plutôt cette posture que vous devriez adopter pour notre formateur en portage… Et pour cause, elle présente de nombreux avantages ! Une meilleure thermorégulation (meilleure adaptation de la température du corps à la température ambiante), un meilleur sommeil et une relation plus étroite avec ses parents sont au programme. Comme nous sommes aux premières loges et que nous pouvons voir le langage corporel du bébé, le portage nous permet également d’être plus proche de ses besoins. Il ne se lassera pas de sangloter pour autant. Mieux encore, alors que tout joue contre nous, le nourrisson apprend à mieux supporter l’apesanteur qu’il a connue lorsqu’il était encore à l’intérieur !

Les parents bénéficient également du portage !

En outre, les parents y trouvent leur compte ! Le portage est réconfortant, il réduit le risque de dépression post-partum, et le fait de mettre la chair de votre bébé contre votre peau libère un cocktail d’hormones de joie qui nous fait nous sentir bien et favorise l’allaitement !

Les effets du portage sur la marche

Mais ne remettrions-nous pas à plus tard l’apprentissage de la marche si le bébé est continuellement dans vos bras ? Eh bien, plus maintenant ! Loulou découvre la marche vers l’âge de 15 mois. Pourtant, il devrait moins ressentir le besoin d’être porté comme un enfant de 9 mois. Ensuite, il n’a pas encore été prouvé que porter son enfant peut retarder son apprentissage de la marche. « En réalité, c’est le contraire qui est vrai ! Les bébés que l’on porte souvent sont plus agiles car leur motricité et leur capacité à garder l’équilibre se développent », explique Isabelle Sertelon.

LIRE AUSSI :   Quelques astuces pour mieux communiquer avec son enfant

Ne vous pressez pas !

Si porter un bébé présente mille et un avantages et est obligatoire pour le nourrisson, ne vous appliquez pas une volonté de fer à vous aussi ! Inutile d’attacher un porte-bébé sur votre poitrine tout en lisant de manière obsessionnelle tous les livres qui existent sur le sujet. Inspirez simplement ! Bébé a également besoin d’un peu de temps seul pour observer son environnement. Il doit également apprendre à gérer les mécontentements occasionnels lorsqu’il devient adulte. Bébé le ressentira si vous vous mettez la pression et que le porter devient difficile. Faites-vous confiance pour trouver le bon équilibre. « Même si vous avez lu tous les livres sur le sujet, votre instinct sera toujours le meilleur guide. Chaque nourrisson a des exigences uniques, et la seule personne qui peut répondre à ces besoins de manière adéquate est le parent du bébé », dit Isabelle Sertelon.