Portage : Est-il conseillé de porter le bébé souvent dans les bras ?

0
34
Portage Est-il conseillé de porter le bébé souvent dans les bras-min
© iStock

Quand la maman porte son bébé, les jugements extérieurs ne s’arrêtent plus : « Elle va l’habituer au portage », « le petit va être dépendant d’elle », etc. Les mamans qui optent pour le portage bébé savent bien de quoi on parle, et ce quel que soit le moyen utilisé, écharpe ou porte-bébé.

Pour les spécialistes de la petite enfance, le portage bébé représente plusieurs avantages.

Mais quand on tombe dans l’exagération, cela pourrait être néfaste pour le loulou.

À vrai dire, il n’est pas facile de démêler le vrai du faux. Heureusement, Isabelle Sertelon, formation au Centre National de Formation au Portage des Bébés, nous expliquera tout. Allons-y !

Portage : Est-il conseillé de porter le bébé souvent dans les bras ?

Le portage, une deuxième grossesse

À l’âge de 9 mois, le bébé est dans le « stade fœtal avancé ». À ce stade, son cerveau est beaucoup moins développé, et c’est tout à fait normal. Ainsi, le petit est dépendant de ses parents et a besoin de plus de temps pour se développer, comme l’explique la spécialiste Isabelle Sertelon.

De plus, les premiers 9 mois de la vie du bébé représentent une « deuxième grossesse ». Porter son enfant contre son buste « ressemble » au cocon utérin. C’est ce que les professionnels appellent l’ « utérus avec vue ».

Par ailleurs, une étude anglaise a conclu que le portage bébé au moins deux heures par jour pourrait réduire ses pleurs de moitié.

Le portage rend-il l’enfant « roi » dans le futur ?

Porter l’enfant de façon fréquente, c’est répondre à un besoin vital, et non à une envie. Dans le même sens, Isabelle précise que le portage ne rend pas l’enfant « roi » dans le futur, ou même à l’instant présent.

Pourquoi ? À cet âge, l’enfant ne dispose pas de toutes les capacités intellectuelles pour comprendre ce qui se passe ou pour essayer de manipuler ses parents.

Le bébé n’est pas un « adulte miniature ». De plus, quand il pleure, il a sûrement un besoin à satisfaire.

Publicité

Les bienfaits du portage pour le bébé

Dans cet article, nous allons évoquer les bienfaits du portage physiologique. En d’autres termes, nous traiterons les éléments liés à la position naturelle du corps de l’enfant.

Le portage enroule le petit bassin du bébé et son dos, ses genoux sont plus hauts que ses fesses, et cela maintient sa nuque. C’est la posture parfaite à adopter.

Pourquoi ? Cette position procure au loulou une meilleure thermorégulation, un sommeil de très bonne qualité, un lien approfondi avec sa maman, etc.

De plus, le portage permet aux parents d’être au plus près du bébé pour assister à son langage corporel. Sans oublier que cela lui apprend à mieux supporter la gravité qui l’accable.

Qu’en est-il pour les parents ?

Pour les parents, le portage bébé est également bénéfique. Comment ? Les spécialistes ont démontré que les mamans qui portent leur bébé contre elles limitent le risque de dépression post-partum.

De plus, le fait d’avoir la chair du petit contre notre peau crée plusieurs hormones du bonheur, ce qui ne peut que nous faire du bien.

Le portage du bébé favorise aussi l’allaitement.

Le portage et la marche, quelle influence ?

Contrairement aux idées reçues, le portage bébé ne retarde pas l’apprentissage de la marche.

Tout d’abord, il faut savoir que le bébé n’apprend à marcher qu’à l’âge de 15 mois. Vers ses 9 mois, il devrait, normalement, moins ressentir le besoin d’être porté.

De plus, il n’y a aucune étude qui démontre le portage et le retardement de l’apprentissage de la marche. Pour Isabelle, porter un bébé minimise son risque de tomber, puisqu’il est très fragile.

Pas de pression !

Certes, les avantages du portage sont de plus en plus nombreux, mais il ne faut pas tomber dans l’exagération. Il est inutile de porter le bébé toute la journée contre toi. Respirez un peu !

Les petits ont besoin d’avoir des moments seuls. Ainsi, ils découvrent l’environnement qui les entoure et améliorent un tas de compétences.

Par ailleurs, quand la maman se met la pression pour le porter, son petit ressentira tout. Il ne faut donc pas en abuser !

Publicité

Copy link
Powered by Social Snap