N’utilisez jamais ces 5 phrases lorsque vous parlez aux enfants, selon les psychologues

0
34
N'utilisez jamais ces 5 phrases lorsque vous parlez aux enfants, selon les psychologues-min
© Photo : Istock

Les parents sont la porte d’entrée vers le monde extérieur pour les petites enfants. Un enfant apprend et copie tout ce qu’il voit et entend très tôt dans la vie. Ses parents ont une énorme influence sur sa personnalité car il les imite dès son plus jeune âge.

Voila pourquoi les parents doivent être prudents lorsqu’ils parlent à leurs enfants, car ce qu’ils disent peut avoir une grande influence sur le comportement de l’enfant. Certaines phrases peuvent détruire leur estime de soi.

N’utilisez jamais ces 5 phrases lorsque vous parlez aux enfants, selon les psychologues

1. Tu ne vaux rien :

Dire à votre enfant qu’il ne vaut rien peut ruiner sa confiance en lui. Il ne faut pas oublier que les parents représentent tout pour leurs enfants à un certain âge.

Ainsi, quand quelqu’un leur dit une telle phrase, leur estime de soi peut en souffrir dramatiquement. Les enfants feront de leur mieux pour obtenir l’approbation de la personne qui a dit la phrase, ce qui affecterait leur estime de soi.

Par conséquent, cette quête d’approbation se développera avec l’âge. Du désir d’être apprécié par ses proches au besoin de reconnaissance et d’approbation des autres, quel que soit leur lien avec le sujet. Bien sûr, ces besoins peuvent être considérés comme un moteur, mais lorsqu’ils deviennent insatiables, cela a l’effet inverse !

2. Ne pleure pas ou Arrête de pleurer :

Quand un enfant sait qu’il a fait quelque chose de mal ou qu’il ne se sent pas bien, il pleure. C’est sa façon d’exprimer ses sentiments.

Les parents se sentent souvent impuissants lorsque leur enfant pleure, ne sachant pas comment l’aider. Leur premier réflexe est de dire à l’enfant d’arrêter de pleurer, ce qui n’est pas la bonne chose à faire.

Pleurer après une blessure, une peur ou se sentir dépassé est sain. Encourager l’enfant à arrêter de pleurer l’empêche de laisser échapper ses émotions et peut l’amener à retenir ses sentiments. L’enfant doit être autorisé à pleurer et à relâcher la tension qu’il ressent, puis à se détendre.

LIRE AUSSI :   Conseils pour gérer vos nuits avec votre nouveau-né

Les parents doivent encourager leurs enfants à exprimer leurs émotions et leurs sentiments, et non leur dire de ne pas pleurer. Dire à un enfant de ne pas pleurer ne fait que l’encourager à garder ses émotions à l’intérieur, ce qui n’est pas ce dont il a besoin. Au lieu de cela, encouragez votre enfant à dire qu’il est normal de pleurer, car cela le fera se sentir mieux. Une meilleure communication aidera également.

3. Tu m’as déçu :

Les parents ne sont jamais déçus de leur enfant; c’est leur travail de montrer à leur enfant le bon chemin et de l’aider à réussir dans la vie. Lorsque l’enfant fait une erreur, il faut essayer de l’aider à en tirer des leçons, car c’est la faute du parent (au moins en partie) s’il a fait une erreur.

Les parents devraient enseigner à leurs enfants la différence entre le bien et le mal et la raison pour laquelle certains comportements ne sont pas acceptables. Au lieu de blâmer l’enfant ou de lui faire sentir qu’il doit arranger les choses, il est plus important que les parents expliquent pourquoi les actions de l’enfant ne sont pas acceptables et comment il pourrait améliorer les choses.

4. Tu n’es pas assez :

Dire à votre enfant qu’il n’est pas assez signifie pour lui qu’il ne peut pas être aimé comme les autres enfants ou qu’il ne peut pas devenir la personne qu’il veut être.

Les parents devraient encourager leurs enfants et leur apprendre à savoir qu’ils valent quelque chose et à s’aimer tels qu’ils sont. Cela aide leur estime de soi à grandir, sans essayer de faire en sorte que leur enfant ait un gros ego.

5. Seuls les bébés ont peur :

En utilisant cette phrase, les parents forcent leurs enfants à nier leurs vrais sentiments. Avoir peur est un sentiment tout aussi normal que n’importe quel autre. En fait, cela peut même aider à être plus prudent !

LIRE AUSSI :   Élever un petit garçon, est-ce plus difficile ?

Cependant, il est important d’apprendre à affronter sa peur au lieu de la fuir, car après tout être courageux, c’est être capable d’affronter sa peur et de ne pas avoir peur !

A tout âge, et en toute situation, il est normal d’avoir peur. Dites à vos enfants qu’ils ne sont pas mauvais d’avoir peur, en les rassurant qu’ils n’ont rien fait de mal.