Pour les ParentsLes parents de deux bébés qui ont été échangés à la naissance...

Les parents de deux bébés qui ont été échangés à la naissance décident de ne pas récupérer leur enfant biologique

 Pour ces deux familles, il a fallu deux ans pour que la vérité fasse surface.

Une maman était au courant. Personne ne croirait Salma Parbin lorsqu’elle affirmait que le bébé dont elle s’occupait n’était pas le sien.

Il a fallu deux ans à l’hôpital pour admettre son erreur

Salma est l’une des deux femmes qui ont accouché simultanément à l’hôpital indien de Mangaldoi en mars 2015. L’autre dame est de l’ethnie Bodo, qui se distingue par des yeux plus bridés que les Indiens. Quelques semaines après avoir accouché, Salma a réalisé que les nourrissons avaient été échangés en raison de cette caractéristique déterminante. Ahmed, son conjoint, a déclaré au Guardian :

« Cet enfant a les mêmes yeux que les Bodos, m’a dit ma femme. Elle était certaine que cet enfant appartenait à l’autre famille et pas à nous. »

Ahmed a donc téléphoné à la maternité, qui a catégoriquement nié que quelque chose ait mal tourné, allant même jusqu’à lui suggérer d’emmener sa femme chez un psychiatre. Les efforts du couple pour faire rétablir la vérité n’en ont pas été affectés pour autant. Pour savoir qui avait accouché le même jour qu’eux, Ahmed et Salma ont fait des recherches :

« La jeune maman portait le nom de famille Boro, courant chez les Bodos. »

Bien qu’Ahmed ait visité le hameau de la famille Boro à deux reprises, il n’a jamais eu le courage de les aborder. La troisième fois, il leur a écrit pour leur faire savoir que sa femme pensait que leurs enfants avaient été échangés, et que s’ils partageaient cette conviction, ils pourraient les contacter. Or, c’était faux. Cependant, lorsque les deux familles se sont rencontrées, il n’y a eu aucun doute après avoir comparé les caractéristiques physiques des enfants. L’échange des enfants à la naissance a été vérifié par des tests ADN.

LIRE AUSSI :   Élever un petit garçon, est-ce plus difficile ?

Finalement, les deux familles ont décidé de ne pas récupérer leurs enfants biologiques, « Parce qu’ils ne voulaient pas quitter la maman qui les avait élevés ».

Exclusive content

Latest article

More article