Conseils pour gérer vos nuits avec votre nouveau-né

0
240
Conseils pour gérer vos nuits avec votre nouveau-né-min
© Photo : Lopolo/Shutterstock.com

Nous y voilà, le bébé est arrivé, apportant avec lui beaucoup de joie… mais aussi beaucoup d’épuisement ! On aurait envie de faire une pause pour récupérer un peu, mais bébé n’est pas de cet avis.

Un bébé ne dort pas comme nous le faisons la nuit ! Voici quelques recommandations pour vous aider à gérer les premières nuits de votre bébé, que ce soit à la maternité ou à la maison, pour vous aider à passer les terribles nuits en attendant des jours plus lumineux.

Dormir à la maternité : profitez de l’aide qui vous est offerte !

Vous devez être épuisée par votre grossesse et votre accouchement. Vous devez néanmoins vous occuper de votre enfant ! Il est difficile de guérir quand les hormones font du yo-yo et que le baby blues vous tiraille. Et avoir un enfant est un tel raz-de-marée que vous ne savez plus où vous en êtes ! Prenez une grande respiration et faites de votre mieux.

Il faut essayer de dormir dès que votre enfant est dans les bras de Morphée pour pouvoir récupérer. Mais ce n’est pas toujours facile, avec les visites du corps médical et de la famille. Si vous êtes fatiguée, placer votre enfant à la crèche pour la nuit (si votre hôpital le permet) peut être vraiment bénéfique.

Le nécessaire pour la sieste et le sommeil nocturne d’un bébé

Une fois que vous êtes rentrée à la maison avec votre bébé, inutile de vous lever au milieu de la nuit pour le nourrir ou le changer : laissez-le dormir dans votre chambre ! Pour éviter les morts inexpliquées du nourrisson, l’OMS conseille d’attendre que votre bébé ait 6 mois. Certains parents choisissent de pratiquer d’abord le cododo, puis de placer leur enfant dans sa chambre ensuite.

Ayez sur votre table de chevet tout ce dont vous avez besoin, notamment un biberon, de l’eau, du lait en poudre (dont la dose est déjà calculée dans un récipient), des couches, du liniment, des bavoirs et des langes, et des vêtements de rechange en cas de fuite.

LIRE AUSSI :   Que faire si mon enfant de 3 ans est désobéissant ?

Est-il nécessaire que je change mon nourrisson la nuit ? La nuit, il n’est pas nécessaire de changer votre bébé après chaque tétée ou repas ; privilégiez plutôt son sommeil… et le vôtre ! Le biberon, quant à lui, peut être administré à température ambiante.

Avez-vous pensé à votre propre confort lorsque vous vous occupez de votre bébé la nuit ?

Rien n’est plus ennuyeux que de se réveiller au milieu de la nuit, surtout à plusieurs reprises. Prenez donc soin de vous ! Pensez à votre santé pendant ces nuits blanches :

Apportez un verre d’eau, surtout si vous allaitez ; ayez une crème pour les mamelons sur votre table de nuit ; et, au lieu d’une lampe de chevet, utilisez une petite veilleuse.

Vous pouvez également écouter de la musique calme sur votre smartphone pour vous aider à vous rendormir ou pendant que votre bébé est allaité.

Faites dormir tout le monde à tour de rôle, jeunes parents.

Même la nuit, être parent est un travail d’équipe ! Profitez du fait que le père est en congé de paternité pour vous relayer la nuit, par exemple ! Il peut être difficile pour vous, en tant que mère, de résister à l’envie de vous lever avec le papa, mais gardez à l’esprit que vous devez profiter de ce temps pour dormir… et minimiser votre épuisement autant que possible.

Bien sûr, si vous ne voulez pas être réveillée par les cris de votre bébé, pensez à investir dans des bouchons d’oreille, qui vous permettront de vous détendre vraiment sans être sur le qui-vive. Le papa peut toujours se lever si vous allaitez : il peut prendre bébé et le placer au sein, lui faire faire son rot et le remettre au lit ! Une recette qui peut être utilisée même lorsque le papa a repris le travail…

Courage, les premières nuits seront difficiles, mais au fil du temps, les choses s’amélioreront certainement !

LIRE AUSSI :   10 choses dégoûtantes que vous faites quand vous êtes maman