Publicité

Votre enfant dort-il suffisamment ?

0
65
Votre enfant dort-il suffisamment-min
© Photo : Istock

Nous sommes conscients que les nourrissons dorment beaucoup. Mais comment pouvez-vous savoir combien de temps de repos il a besoin ? Vous pensez probablement que vous prenez toutes les mesures nécessaires pour que votre enfant réponde à ses besoins de sommeil.

Mais parfois, c’est insuffisant. Il se peut que votre enfant ne dorme pas suffisamment en raison des heures de coucher tardives et des réveils précoces de la nounou ou de la crèche.

Nous vous aidons à argumenter votre position concernant le sommeil de votre jeune loulou.

Besoins en sommeil en fonction de l’âge de votre enfant en heures

Les nuits et les siestes de votre enfant sont-elles suffisantes ? Vous êtes en droit de vous poser cette question. Il peut être difficile de mettre votre jeune enfant au lit tôt avec nos modes de vie pressés d’aujourd’hui. En réalité, plusieurs études indiquent que la plupart des enfants d’aujourd’hui ne dorment pas assez. Or, qu’il s’agisse d’un bébé ou d’un jeune enfant, il est essentiel de dormir suffisamment pour mûrir et assimiler de nouvelles compétences.

De combien de repos a-t-il réellement besoin ? L’ordre des idées est le suivant :

Il est conseillé de dormir 12 à 18 heures à l’âge de 0 et 2 mois, 14 à 15 heures entre 3 et 11 mois, 12 à 14 heures entre 1 et 3 ans, 11 à 13 heures entre 3 et 5 ans, et 10 à 11 heures entre 5 ans et plus.

Savoir repérer les indicateurs de fatigue du bébé

Le sommeil des tout-petits est particulièrement fragile. Lorsque le bébé commence à avoir sommeil, la règle importante est de ne pas rater le coche. Il est difficile de les identifier car il ne parle pas.

Voici quelques signaux d’alarme à surveiller :

Il bâille, il fixe son regard, il se frotte les yeux, il est irritable, il peut s’énerver ou se troubler rapidement, il est très enthousiaste et rit inutilement, et il vous supplie de le prendre dans vos bras ou de le serrer dans vos bras.

LIRE AUSSI :   12 choses positives à dire à ses enfants tous les jours

Bien entendu, les signes d’épuisement peuvent différer d’un enfant à l’autre, surtout lorsqu’il grandit. Toutefois, au fur et à mesure que votre enfant se développe et se comporte différemment, vous serez en mesure de reconnaître de plus en plus rapidement ces indicateurs indiquant que votre jeune a tout simplement besoin de sommeil.

N’oubliez pas que si votre enfant pleure, il est probablement trop fatigué pour aller se coucher et aura besoin de votre aide pour se calmer.

S’il s’agit d’un bébé, le nourrir, le bercer ou le câliner l’aidera à se calmer. Essayez le yoga, un petit conte ou une chanson apaisante avec les enfants plus âgés. La routine avant le coucher est cruciale !

Signes que votre enfant manque de sommeil

Vous pouvez être un dormeur léger ou lourd, donc lorsque nous parlons du nombre d’heures nécessaires, il s’agit de suggestions de temps de sommeil. Pour modifier l’heure du coucher ou la durée des siestes, vous devez être capable de reconnaître les symptômes du manque de sommeil.

Si votre enfant a moins d’appétit, qu’il a des poches noires sous les yeux, qu’il est particulièrement irritable, qu’il a du mal à se concentrer sur les jeux ou qu’il pleure fréquemment pendant la journée, il est certainement en manque de sommeil. Dans ces situations, vous devrez réapprendre à votre enfant à s’endormir en allongeant sa période de sommeil, par exemple en le couchant plus tôt dans la journée. Rassurez-vous, ce n’est pas fini !

Quels effets le manque de sommeil peut-il avoir sur votre enfant ?

Contrairement aux idées reçues, le sommeil d’un enfant peut être raccourci et perturbé au fil du temps s’il ne dort pas suffisamment.

Des siestes plus courtes, des réveils complets au milieu des cycles de sommeil plutôt qu’un retour spontané au sommeil, des réveils nocturnes fréquents ou des réveils matinaux avant six heures du matin sont autant de symptômes de cet état. C’est un cycle sans fin.

LIRE AUSSI :   8 choses pour lesquelles les mamans culpabilisent souvent à tort

Il devient plus vulnérable aux infections et aux maladies, car le système immunitaire est affaibli par le manque de sommeil.

Votre pédiatre peut vous aider à trouver des solutions si vous pensez que l’horaire de sommeil de votre bébé peut être amélioré.

Publicité