Pour les ParentsSommeil bébé : à chaque âge et à chaque enfant ses besoins

Sommeil bébé : à chaque âge et à chaque enfant ses besoins

Au fil de sa croissance, le nourrisson éprouve une diminution progressive de ses besoins en sommeil.

Cependant, jusqu’à l’âge d’au moins 2 ans, la plupart des bébés dormiront environ 15 heures par jour.

Toutefois, il est important de noter que les besoins et les rythmes de sommeil de chaque bébé peuvent varier à cet âge.

Le Dr Eric Mullens, un spécialiste du sommeil, nous explique cette variation.

Sommeil bébé : à chaque âge et à chaque enfant ses besoins

Il est important de noter que les temps de sommeil indiqués selon l’âge des enfants ne sont que des moyennes et ne constituent pas des normes absolues.

  • De 0 à 3 mois :

Pour les nourrissons de 0 à 3 mois, ils dorment en moyenne entre 16 et 20 heures par jour, se réveillant toutes les 3 heures environ pour se nourrir. Ils ont besoin de 4 siestes de 2 heures par jour (deux le matin et deux l’après-midi) pour satisfaire leurs besoins de croissance et de développement. Le sommeil est également essentiel pour renforcer leur système immunitaire.

  • Entre 4 et 6 mois :

Entre 4 et 6 mois, le bébé continue à dormir beaucoup, pouvant atteindre jusqu’à 16 heures par jour. Les phases de sommeil nocturne s’allongent (cela s’explique par le fait que le bébé commence à différencier le jour de la nuit), lui permettant de réduire ses siestes quotidiennes de 4 à 3 (une le matin, une en début d’après-midi et une en fin d’après-midi).

  • Entre 6 et 2 ans :

De 6 mois à 2 ans, le bébé aura besoin de moins en moins de sommeil. Vers l’âge d’un an, il dormira environ 14 heures par jour et réduira ses siestes à 3 par jour, puis à 2 vers l’âge de 2 ans (une le matin et une en début d’après-midi).

  • À partir de 2 ans :
LIRE AUSSI :   " J'ai économisé des milliers d'euros pour mes enfants" : une mère partage son incroyable secret

À partir de 2 ans, le jeune enfant aura besoin de 12 à 13 heures de sommeil par jour et réduira ses siestes à une seule l’après-midi à partir de 3 ans et ce, pendant encore 1 an à 18 mois.

Il est important de noter que chaque enfant a des besoins en sommeil qui lui sont propres et que ces moyennes ne doivent pas être considérées comme des normes absolues.

Publicité

A chaque enfant, ses besoins

Il est important de noter que toutes ces données ne sont que des repères, car dès leur plus jeune âge, certains enfants peuvent être de petits ou de gros dormeurs.

Selon le Dr Mullens, cela peut être influencé par la culture familiale, l’ambiance, la génétique, car certaines familles ont des habitudes de sommeil tardives ou précoces.

Il est également crucial de ne pas conclure qu’un bébé qui se réveille fréquemment souffre de troubles du sommeil.

Selon le spécialiste, certains enfants ont un sommeil léger tandis que d’autres ont un sommeil profond.

Il est donc conseillé de ne pas se précipiter pour intervenir dès que l’enfant ouvre les yeux, car cela pourrait créer une insomnie comportementale, alors que l’enfant aurait pu se rendormir de lui-même.

Il est important de rappeler que le bébé met plusieurs mois à structurer son sommeil et que ce qui semble désorganisé ne l’est pas en réalité.

Ainsi, la meilleure attitude à adopter est d’observer l’enfant et de respecter au maximum ses rythmes de sommeil.

LIRE AUSSI :   Pourquoi avoir un quatrième enfant ? Voici les 4 raisons

Exclusive content

Latest article

More article