Sieste de bébé : 7 conseils précieux pour le faire dormir correctement

0
208
sieste-de-bebe-7-conseils-precieux-pour-le-faire-dormir-correctement
© iStockphoto

Souvent, les mamans galèrent pour que leur petit fasse sa sieste. Comment faire ? Heureusement que vous êtes au bon endroit.

Voici les 7 conseils les plus précieux à considérer pour le faire dormir correctement.

Sieste de bébé : 7 conseils précieux pour le faire dormir correctement

 

Sieste bébé : respectez la personnalité du loulou !

 

Dans son bouquin « Elever bébé », la pédopsychiatre Marcel Rufo indique que les mamans peuvent savoir si leur bébé est un gros dormeur ou petit nerveux dès les premiers jours de sa vie.

Pour qu’il fasse facilement sa sieste, il est indispensable de respecter la personnalité de l’enfant, toujours selon les dires de la spécialiste. Les mamans doivent respecter le rythme de leur petit. Avec le temps, il trouvera son propre rythme.

Apprendre à parler bébé

 

Petit, le bébé a du mal à communiquer ses sentiments, ses besoins, ses pleurs et envies, et c’est tout à fait normal. Mais les mamans doivent savoir que certains signes ne trompent pas. Il faut donc savoir les identifier.

Pour savoir que le bébé a envie de faire dodo, voici les éléments à scruter :

  • Il est grognon
  • Il pleure facilement
  • Il ne veut plus jouer

Quand leur enfant atteint 7 mois, il est possible de l’initier au langage des signes.

Faire évoluer ses habitudes avec l’évolution de l’enfant

 

Au fil des mois, les besoins du bébé en sommeil évoluent rapidement. A partir du deuxième mois, le petit dors moins et ses siestes évoluent au fil des mois.

N’essayez pas donc de lui imposer une deuxième sieste l’après-midi !

Au fil des mois, la qualité du sommeil du petit ne cesse d’évoluer. Dans ses premiers mois, il alterne entre les siestes agitées et les siestes calmes ou légères.

Quand il est dans la phase agitée, il bouge ses yeux, fait des mimiques, gigote, etc. Ces signes indiquent qu’il est dans une phase de rêve.

LIRE AUSSI :   Une nounou raconte le comportement traumatisant des parents envers les enfants

Cette étape est très importante pour son développement. Si jamais il agite, il ne faut, en aucun cas, le réveiller.

Mettre le bébé dans un environnement propice au dodo

 

Pour qu’il tombe dans les bras du Morphée, il est indispensable de poser le bébé dans un environnement propice au sommeil. Voici les points les plus importants à prendre en compte :

  • Ne pas surinvestir le lit : en d’autres termes, il est inutile d’avoir de peluches en rafales, de mobiles ultra colorés et autres bricoles inutiles. Il suffit d’y poser un petit mobile, voire un doudou. C’est suffisant !
  • Ne pas surchauffer la pièce : pour un sommeil apaisé, la température recommandée est 19°C.
  • Ne pas négliger les rituels du coucher : il y a toujours un rituel à suivre pour préparer le petit et l’apaiser avant qu’il se couche. Racontez-lui une histoire, chantez-lui une chanson, etc.

Sieste bébé : il faut éviter le zapping !

 

Quand le petit n’arrive pas à bien dormir la nuit, les mamans pensent (souvent) à zapper une sieste pour l’aider à faire une bonne nuit de sommeil le soir venu.

Si vous le faites, sachez que vous vous trompez.

Lorsque l’on parle de sommeil récupérateur, c’est la régularité des siestes qui compte le plus.

C’est pourquoi il est fortement recommandé de respecter les horaires habituels des siestes du bambin. C’est un point très important à prendre en considération.

Le repos n’est pas synonyme de dodo

 

Attention ! Repos ne veut pas forcément dire dodo. Quand le loulou ne veut pas dormir, les parents doivent faire un point sur leur comportement.

Si le petit sanglote, cela ne veut pas dire qu’il veut dormir, mais peut-être qu’il est fatigué. Pour qu’il tombe dans les bras du Morphée, il faut le laisser au lit quelques minutes en lui racontant une histoire ou lui chantant une chanson.

LIRE AUSSI :   Première baignade bébé : les 5 bons gestes à adopter

De plus, le bambin peut être au lit et babiller gaiement sans pour autant dormir. Si le moment de repos lui plait, laissez-le en profiter.

Sieste bébé : la maman doit rester zen !

 

Quand la maman a un bébé qui refuse de dormir, il est très difficile de rester zen. Mais si jamais elle stresse, elle pourra troubler les rythmes de sommeil de son enfant.

Quand la maman est fatiguée après une longue journée au bureau, elle peut passer le relais au papa qui se chargera de mettre le petit au lit.