Pour les ParentsLes larmes aux yeux, cette mère au foyer témoigne : "La vérité,...

Les larmes aux yeux, cette mère au foyer témoigne : « La vérité, c’est qu’on se sent seule et dépassée »

Une mère de famille américaine a partagé sur Facebook combien il est difficile d’être mère au foyer, de faire face à la pression sociale et constamment jugée.

Les mères qui choisissent de rester à la maison pour s’occuper de leurs enfants sont souvent soumises à des stéréotypes négatifs. On pense souvent qu’elles ne font rien de leur journée à part passer du temps avec leurs enfants, mais ce n’est en réalité pas le cas. Elles s’occupent de leurs enfants sans interruption, ce qui peut être épuisant et décourageant.

Les larmes aux yeux, cette mère au foyer témoigne : « La vérité, c’est qu’on se sent seule et dépassée »

C’est ce que reflète le témoignage de cette jeune maman, publié sur Facebook. En larmes, la jeune femme de 25 ans a expliqué à quel point il est difficile d’être une mère au foyer et de ne jamais avoir de temps pour soi. Ce témoignage touchant remet en question les préjugés courants sur les mères au foyer.

« Les gens pensent que c’est facile d’être mère au foyer, qu’on est chanceux de ne pas aller travailler, qu’on est paresseux, que ce n’est pas un véritable travail, et qu’on n’a pas de raisons de se plaindre. Mais la réalité, c’est qu’on se sent souvent seuls et dépassés.

  • On ne peut pas faire quoi que ce soit seul, aller aux toilettes, prendre une tasse de café, lire ou même enlever du vomi sur son pantalon sans que quelqu’un ne pleure ou hurle accroché à sa jambe.
  • On n’a pas de pause à moins que les enfants ne dorment et alors on utilise ce temps pour faire le ménage.
  • Il peut être difficile de trouver des activités pour divertir quelqu’un pendant 12 heures par jour, tous les jours.
  • On porte les mêmes vêtements qui sentent la sueur pendant des jours, car ils sont déjà tachés et il n’y a pas de raisons de salir davantage de vêtements.
  • On peut oublier ce que c’est d’être soi-même, car toute notre vie tourne autour de celle de nos enfants.
  • On peut envier les autres mères qui travaillent, car on aimerait avoir une excuse pour avoir une conversation avec un adulte sans être interrompus.
  • On peut se réfugier dans la salle de bain pour étouffer ses cris dans une serviette de bain, juste pour avoir une minute pour respirer, pendant que son enfant frappe à la porte.
  • Quand vous partagez vos difficultés avec d’autres personnes, il peut arriver qu’on vous dise « mais pourquoi te plains-tu, tu as la chance de rester à la maison tous les jours ». J’ai moi-même été coupable de juger les mères au foyer dans le passé.
LIRE AUSSI :   Quel rôle les pères jouent-ils dans l'éducation des enfants ?

Cependant, je comprends maintenant que ce n’est pas facile. Les personnes qui avaient promis de vous soutenir ont souvent disparu, vous laissant avec un sentiment d’échec.

Mon foyer n’est pas toujours impeccable, je ne me sens pas toujours à mon meilleur, la vaisselle peut s’accumuler, j’ai déjà crié et pleuré aujourd’hui et je me sens coupable d’avoir agi ainsi devant mon enfant. Mais je me sens seule et isolée.

N’hésitez pas à prendre des nouvelles de vos amies mères au foyer, elles ne sont pas toujours en forme.

Exclusive content

Latest article

More article