Les enfants nés en 2022 auront une meilleure espérance de vie que les autres

0
50
Les enfants nés en 2022 auront une meilleure espérance de vie que les autres-min
© Photo : Bigstockphoto

L’année de naissance affecte-t-elle l’espérance de vie ? C’est ce qu’a dit l’INSEE. Selon une étude réalisée par l’Institut, l’espérance de vie des enfants nés en 2022 atteindra des niveaux sans précédent en France. Explications.

Les inquiétudes concernant le développement des enfants pendant le Covid-19 ont refait surface avec chaque nouveau-né né pendant la pandémie. Cependant, la situation globale apparaît encourageante pour les parents. Une étude de l’INSEE (l’Institut national de la statistique et des études économiques) publiée en novembre 2022 a révélé que les enfants français nés cette année-là pouvaient avoir une espérance de vie anormalement élevée. Les garçons et les filles auraient une espérance de vie record.

Une génération de centenaires ?

Selon l’INSEE, l’organisme réalise chaque année un « scénario de projection démographique » pour déterminer les espérances de vie attendues de la génération suivante. Cela est dû aux conditions environnementales des naissances des enfants. Et Les résultats de cette étude publiée le 10 novembre 2022 montrent que les filles nées cette année-là peuvent espérer vivre en moyenne 93 ans. De plus, les garçons nés cette année-là peuvent s’attendre à vivre en moyenne 90 ans.

En effet, les théories les plus optimistes suggèrent que les garçons ont 96 ans et les filles 99 ans. Donc, statistiquement parlant, la génération actuelle est la plus susceptible de vivre jusqu’à cent ans.

L’espérance de vie a beaucoup changé

Les chiffres présentés par l’INSEE sont impressionnants, mais encore plus par leur évolution au fil des décennies. En 1950, les femmes pouvaient espérer vivre 80,4 ans et les hommes 72,8 ans. Les enfants ont ajouté plus de 13 ans à leur espérance de vie dans 70 ans. Les chiffres continuent d’évoluer d’année en année, leur permettant de gagner quelques mois d’âge chaque année.

Il a été historiquement prouvé que l’espérance de vie des femmes dépasse celle des hommes. De plus, il a été démontré que cela est vrai, peu importe quand les données ont été prises. En moyenne, tant les hommes que les femmes connaissent chaque année une augmentation d’un dixième de leur espérance de vie à la naissance, il est donc peu probable que l’écart moyen ne se comblera ni ne se creusera.

LIRE AUSSI :   Prénoms de garçon : Le top 50 des prénoms