Faites-vous partie de ces mères qui souffrent du syndrome de Wendy ?

0
119
Faites-vous partie de ces mères qui souffrent du syndrome de Wendy-min
© istock

Vous vous sentez obligé de contribuer au bonheur des gens qui vous entourent ? Et que vous êtes responsable de tout mal pouvant leur arriver?

Vous doutez de votre place parmi eux, malgré tous ce que vous faites pour leur faire plaisir ?

Si c’est votre cas, il y a une grande chance que vous êtes atteinte du syndrome de Wendy.

Faites-vous partie de ces mères qui souffrent du syndrome de Wendy ?

Le syndrome de Wendy est un état psychologique que beaucoup de personnes sont entrain de subir tous les jours…

Mais ne vous s’inquiétez surtout pas, rien de grave ici.

Déjà, en connaissant le problème vous vous mettez à mi-chemin de la solution. Et en lisant le reste de cet article, vous aurez plus d’informations concernant ce syndrome qui touche en particulier les femmes…

C’est quoi le syndrome de Wendy ?

C’est d’être dans le rôle de sauveteur dans ses relations avec les autres, et d’éviter à tout prix leur mécontentement.

D’avoir le besoin compulsif de se présenter comme une personne utile, serviable et prête à tout faire pour le bien de l’autre.

C’est un terme inventé par Dan Kiley, psychologue Américain. Il est également à l’issue du terme « syndrome de Peter Pan » qui fait référence à un enfant qui refuse de grandir.

Dans sa théorie, Il déclare également qu’un « Peter Pan » a toujours besoin d’une « Wendy » dans une relation…

Comment le reconnaitre ?

Souvent, une mère « Wendy » est très reconnaissable au sein d’une famille. En fait, vous pouvez la choper directement suite à ses comportements qui partent vers l’extrême dans certaines situations…

Dans ce qui va suivre, on vous donnera quelques indications relatives à une femme avec le syndrome de Wendy :

Elle veut que tout soit parfait

Une Wendy est toujours dans un état d’alerte. Elle ne supporte pas qu’elle soit incapable de faire quelque chose avec perfection ; c’est une perfectionniste dans le vrai sens du terme.

LIRE AUSSI :   Elle hésite de changer le nom de son bébé, car il ne correspond pas du tout à son nom de famille

Ceci pourra poser problème sur son épanouissement personnel, mais aussi sur les personnes qui l’entourent…

Elle se croit indispensable

Elle se croit capable de tout faire, et que bien sure, personne ne le fait mieux qu’elle. C’est un lourd fardeau sur ses épaules, qu’elle doit constamment s’en débarrasser en faisant plus de taches au service des personnes qui l’entoure…

Elle a peur du rejet

Vous remarquerez qu’une femme souffrante du syndrome de Wendy, sera constamment entrain de fuir les conflits. Elle a peur de se mettre dans une situation où elle pourra être rejetée.

C’est une habitude qui la rend extrêmement triste de l’intérieur, même si à la surface elle parait heureuse et épanouie.

Elle se culpabilise souvent

Un autre symptôme très évident, c’est le sentiment de culpabilisation qu’elle aura suite à des futilités, ou des choses inutiles.

D’où vient le syndrome de Wendy ?

C’est un coté un plutôt instinctif chez la femme de faire plaisir aux membres de la famille. C’est un être émotionnel, avec le désir de veiller sur les personnes qui lui sont chères, ses enfants en particulier.

Donc le problème n’est pas dans le fait de « veiller sur les autres », mais plutôt d’en faire en excès. Et de penser que c’est indispensable pour avoir une acceptation chez les autres.

Causes culturelles

C’est une cause courante, surtout dans les sociétés où la femme grandisse avec un rôle prédéfini, « tu n’es là que pour servir, ET RIEN D’AUTRE ! »

Quelle triste réalité, c’est un état émotionnel dont la femme va rester enfermer tout le long de sa vie si elle ne va pas chercher de l’aide chez un professionnel…

La peur du rejet

C’est la cause principale du syndrome de Wendy. Une fois la peur du rejet enracinée au subconscient de la victime, elle n’aura qu’une chose en tète… éviter qu’elle finisse seule, ou abandonnée.

LIRE AUSSI :   10 Astuces brillantes de rangement des affaires bébé

Le vrai problème du syndrome de Wendy

Le syndrome de Wendy peut créer un énorme impact sur la personne en question. Dans la majorité des cas, elle se trouve à l’intérieur d’un cercle vicieux qui ne s’arrête jamais…

Plus elle mettra des efforts pour en sortir, plus elle sera engouffrée à l’intérieur. Donc il est important de connaitre l’impact d’un tel syndrome sur la vie de la personne :

Ça nuit à la vie de couple

Une vie de couple est basée sur les efforts mutuels de deux personnes. On doit toujours garder un équilibre. Si à un certain moment, les efforts des deux personnes envers l’autre ne seront pas égaux ; ceci pourra créer une énorme fissure au sein du couple…

Une route vers la dépression

Comme en l’a dit auparavant, c’est un cercle vicieux. Plus elle fera de son mieux, plus elle se sentira incapable de s’en sortir… une chose qui pourra mener aux crises d’anxiété, à la dépression, ETC.

Ça rend triste

Ne pas se sentir aimé pour ce qu’on est vraiment, n’est pas quelque chose de facile à vivre. C’est plutôt l’une des causes principales de la tristesse chez les femmes souffrantes du syndrome de Wendy.

Ils se sentent indignes d’amour inconditionnel, même de la part de leurs enfants. L’accumulation de tels sentiments, creuseront de plus en plus de malheur à l’intérieur de la personne.

Conclusion :

Qu’il soit célibataire, en couple, ou dans une relation durable, l’être humain doit savoir comment repérer les défauts présents chez lui puis de les améliorer.

Notre exemple concret ici c’est le syndrome de Wendy. C’est un problème présent chez la femme d’une façon générale. Ce n’est pas un cas grave mais qui pourra réduire la qualité de vie chez la personne touchée, suite à ça, la recherche d’une solution est donc nécessaire…