Elle donne naissance à sa fille après 13 mois de grossesse

0
31
Elle donne naissance à sa fille après 13 mois de grossesse-min
© Photo : Bigstockphoto

Une femme de 23 ans vivant à Woverhampton, en Angleterre, a donné naissance à un bébé après plus de 13 mois de grossesse. Cela fait de son bébé le détenteur du record du monde de la grossesse la plus longue. Comme vous pouvez l’imaginer, cette histoire incroyable a attiré beaucoup d’attention.

L’information date des années 1990. La jeune mère s’est rendue à l’hôpital pour donner naissance à son enfant après l’avoir porté pendant neuf mois. Malheureusement, les médecins ont décidé qu’il était encore trop tôt pour l’accouchement après avoir effectué un certain nombre de tests et ont reconduit la future maman chez elle. Après cela, Jackie a dû attendre encore plusieurs semaines avant de voir sa fille. Elle a déclaré au début de sa grossesse de 12 mois : « Je suis terriblement fatiguée et je m’ennuie à mourir d’attendre. » Après 398 jours de grossesse, l’agonie de la jeune mère a pris fin le 23 mars 1990, lorsque la petite Sarah Jane est née.

Un petit nouveau-né

Pour Jackie et son mari, Brian, qui étaient très préoccupés par la santé du bébé, la naissance tant attendue de leur enfant a été un énorme soulagement. Il avait ajouté : « Je m’attendais à ce qu’elle pèse trois fois plus. » Cependant, le poids du bébé ne dépassait pas 1,360 kg.

Malgré le fait que sa fille soit en bonne santé, la grossesse de la mère a été un grand stress pour elle, comme elle l’a même admis quelques mois après l’accouchement. « J’ai souffert, et je ne crois pas que nous aurons un autre enfant après ça ».

Même s’il est inattendu, le parcours de Jackie Haddock n’est pas unique. Un premier cas de grossesse prolongée avait été constaté en 1971. Il s’agissait également d’une dame originaire d’Angleterre. Christine Houghton, 28 ans, a donné naissance à une petite fille qui pesait un peu plus de 1 kg après 390 jours, contre les 273 jours que dure généralement une grossesse normale.

LIRE AUSSI :   Séjour à la maternité : que va-t-il se passer ?

Grâce aux progrès de la technologie médicale en matière de suivi de la grossesse, un tel incident est désormais impossible. Après neuf mois, le placenta commence à se dégrader, mettant le nourrisson en danger de malnutrition ou éventuellement d’intoxication. En effet, un placenta âgé, vieillissant ou hypermature ne nourrit pas correctement le nourrisson. En raison du développement plus lent que d’habitude de l’enfant, une mauvaise alimentation pourrait entraîner le report du travail. L’accouchement aurait alors été provoqué.