Calcul du congé maternité : comment ça fonctionne ?

0
96
Calcul du congé maternité comment ça fonctionne-min
© Photo : Freepik

Vous aurez droit à un congé tout au long de votre grossesse, à partir du huitième mois, pour vous détendre avant et après l’accouchement.

Ce congé de maternité est divisé en deux parties : le congé prénatal et le congé postnatal. Mais quand cela commence-t-il ? Comment calculer votre congé de maternité ? Nous allons tout vous expliquer.

Quand le congé de maternité commence-t-il à être calculé ?

Pour déterminer le début de votre congé de maternité, vous devez d’abord déterminer la date prévue de votre accouchement (DPA). Vous le saurez après votre première échographie, dite de datation, qui permettra d’identifier l’âge précis de votre grossesse, au jour près, en fonction des dimensions de votre fœtus. Après cette échographie, votre gynécologue pourra vous proposer une date d’accouchement présumée, ou DPA.

Votre congé commencera :

– 6 semaines avant la date présumée de votre accouchement si vous attendez un seul enfant.

– 8 semaines avant la date présumée de votre accouchement si vous avez deux ou plusieurs enfants à charge.

– 12 semaines avant la DPA si vous attendez des jumeaux.

– 24 semaines avant la DPA si vous attendez des triplés ou plus.

Quelle est la durée du congé de maternité ?

Il dure :

– 16 semaines pour un enfant : 6 semaines avant l’accouchement, 10 semaines après l’accouchement.

– 26 semaines si vous avez déjà deux enfants : 8 semaines avant l’accouchement, 18 semaines après l’accouchement ;

– 34 et 46 semaines pour des jumeaux et des triplés, respectivement : 12 et 24 semaines avant l’accouchement, 22 semaines après l’accouchement.

Si votre état nécessite un repos supplémentaire, vous pouvez prolonger votre congé prénatal de 15 jours en prenant un congé pathologique prénatal.

Quand le congé de maternité commence-t-il et se termine-t-il ?

Vous ne pourrez pas prédire avec précision quand votre congé de maternité se terminera. Tout au moins, vous saurez quand vous pourrez reprendre le travail.

LIRE AUSSI :   VALISE MATERNITÉ : Comment s’habiller à la maternité ? (8 CONSEILS)

Vous devrez attendre l’arrivée du bébé pour connaître la date de fin de votre congé postnatal.

Vous saurez alors quand vous devrez reprendre le travail et pourrez vous préparer tout en profitant de votre enfant qui a changé votre vie.

Estimez votre congé de maternité en en reportant une partie

Sachez que vous pouvez transférer une partie de votre congé prénatal en congé postnatal si vous le souhaitez :

– dans les 3 semaines (maximum)

– En faisant la demande auprès de votre caisse d’assurance maladie

– en présentant un document de votre sage-femme ou de votre gynécologue attestant que votre état de santé permet ce report.

Comment calculer les indemnités de congé de maternité au jour le jour ?

Si vous êtes une salariée enceinte, assurée depuis au moins 10 mois et que vous avez travaillé au moins 150 heures au cours des trois mois précédant votre grossesse – ou 600 heures au cours des six derniers mois si vous êtes un travailleur saisonnier sous contrat à durée déterminée ou un travailleur temporaire, vous pouvez bénéficier d’une indemnisation.

Pour bénéficier de ces indemnités, vous n’avez aucune démarche administrative à effectuer ; votre employeur doit informer votre caisse d’assurance maladie de votre congé de maternité. Votre caisse d’assurance maladie vous versera ces indemnités. Elles sont calculées sur la base des trois derniers bulletins de salaire précédant vos vacances, dans la limite d’un plafond mensuel de 3 377,00 €.

Vos IJ journalières ne peuvent pas dépasser 87,71 euros (montant avant frais). Les employeurs peuvent également proposer le maintien du salaire dans le cadre de conventions collectives spécifiques : pensez à vérifier !

Si vous avez du mal à comprendre tous ces calculs, ne vous inquiétez pas : votre caisse d’assurance maladie vous renseignera sur les dates de votre absence et le montant de l’indemnisation que vous obtiendrez. N’hésitez pas à consulter le site internet d’Ameli pour plus d’informations !

LIRE AUSSI :   10 choses à faire avant la naissance de bébé