Apprendre la propreté : 2 ans, 3 ans… et toujours rien !

0
41
apprendre-la-proprete-2-ans-3-ans-et-toujours-rien-min
© iStock

Votre petit n’est toujours pas propre et vous ne savez pas quoi faire ? Vous avez tout essayé, mais il n’aille toujours pas faire ses besoins au pot ? Que faire ? Découvrons ensemble les conseils de la psychologue du développement de l’enfant et de l’adolescent, Audrey Platania.

Elle nous expliquera tout !

Apprendre la propreté : 2 ans, 3 ans… et toujours rien !

Comment pouvez-vous expliquer que l’enfant soit propre tard ?

Selon les dires de la spécialiste, les mamans doivent savoir que la propreté de leur bébé est liée à son développement moteur, à sa capacité de contrôler son corps et ses muscles, notamment ceux du sphincter.

En général, le développement musculaire et moteur du petit se fait entre l’âge de 2 et 4 ans.

Ainsi, les mamans doivent comprendre qu’il n’y a pas d’âge type pour la propreté de leur bébé.

Ne paniquez pas si votre loulou ne va pas au pot, alors qu’il a 2 ou 3 ans ! Chaque bout ’chou dispose de son propre rythme de développement.

Et si l’enfant était propre tard… car il n’est pas encore prêt ?

Il ne faut jamais mettre le bébé trop tôt sur le pot. Les mamans doivent bien comprendre que l’apprentissage de la propreté est un processus qui prend du temps et demande patience.

Pour l’enfant, ce n’est pas facile de se mettre sur le pot. Avant de s’y mettre, il doit gérer son développement moteur, neurologique et musculaire, sans oublier l’organisation du sommeil. Bref, le processus est très complexe.

Comment peut-on savoir que le bébé est prêt à passer à l’action ? Avant de se mettre sur le pot, l’enfant doit être capable de s’asseoir, se relever, monter et descendre les escaliers.

Les mamans qui ont des garçons doivent savoir que ceux-ci se mettent tard sur le pot, contrairement aux filles.

Publicité

3 astuces à adopter pour encourager le bébé

Il a 2 ou 3 ans et ne se met pas encore sur le pot ? Voici quelques astuces à adopter pour accélérer le processus d’apprentissage de la propreté :

1. Bannir certaines expressions

Mesdames, messieurs ! Votre discours avec l’enfant ne doit pas comporter certaines expressions telles que : « il faut faire caca ou pipi dans le pot », « tu dois te mettre sur le pot », « ce n’est pas bien de faire caca dans les couches à ton âge », « regarde ce que tu as fait dans ton pantalon », etc. Il faut les bannir de votre vocabulaire.

2. Féliciter l’enfant

Si jamais il réussit à se mettre sur le pot pour faire ses besoins seuls, il faut le féliciter. Attention ! Il ne faut pas tomber dans la démesure.

3. Le renforcement positif

Les mamans doivent être des adeptes du « renforcement positif ». En d’autres termes, elles doivent montrer à l’enfant qu’il pourra bientôt faire comme les adultes et faire ses besoins aux toilettes quand il en a envie.

Chers parents ! L’enfant comprend et enregistre tout, malgré son jeune âge. D’où l’importance de la communication, du dialogue, des explications, du ton utilisé, etc.

Et si l’enfant n’est pas propre le jour de la rentrée ?

La rentrée en maternelle approche à grands pas et le bébé n’est pas encore propre. D’ailleurs, les parents s’inquiètent souvent du regard du personnel de l’école et de leurs réprimandes, quand leur petit a un « retard de propreté ».

Pour éviter cette panique, sachez que rien n’oblige votre enfant d’être propre dès sa rentrée en maternelle. De plus, aucune école n’a le droit de le refuser, une fois inscrit. Ne vous inquiétez pas !

Parfois, le retard de propreté n’est pas lié au développement moteur de l’enfant. Dans certains cas, le souci peut être causé par certaines situations génératrices de stress dans la maison, comme les disputes régulières entre le papa et la maman, leur stress, un divorce, la naissance d’un nouveau bébé, le changement de l’habitation, etc.

Si tel est votre cas, sachez qu’il faut patienter. Quoi qu’il en soit, le bébé se mettra sur le pot tôt ou tard. En tous cas, il est important d’éviter les émotions négatives dans la maison et prendre le temps de communiquer avec l’enfant pour comprendre les causes du retard…

Copy link
Powered by Social Snap