6 méthodes mythiques pour endormir les bébés

0
54
6 méthodes mythiques pour endormir les bébés-min
© Photo : Istock

Quand bébé a du mal à s’endormir, vous savez faire preuve d’une imagination plus créative. Biberon, veilleuse et comptine Si certaines techniques fonctionnent, il faut rester à l’écart des autres. Afin d’endormir votre bébé, nous évaluons les comportements négatifs avec Virginie Lahaille, coach en sommeil des enfants, sur le site de nos confrères magicmaman.

Allumer le mobile musical

L’un des tout premiers cadeaux que vous avez sans doute reçu pour votre nouveau-né est un mobile musical. Il est placé près de la tête de lit du berceau, sur un côté. Les plus modernes ont même des lumières que l’on peut allumer. Il joue une musique douce et comporte des petites figurines suspendues qui tournent doucement. Le mobile mélodique est souvent suggéré comme un moyen de calmer un bébé avant le coucher, mais son impact est en réalité tout à fait inverse. La musique étant souvent forte et pas forcément adaptée pour réconforter un tout-petit, le mobile musical peut en fait avoir l’effet inverse et le maintenir éveillé. Par conséquent, il peut le retarder dans son endormissement. Les bébés sont incapables de percevoir les petits personnages qui tournent avant l’âge de deux mois. Il pourra les voir à partir de trois mois, mais comme la plupart des personnages sont assez vifs pour que les bébés puissent les différencier, ce n’est pas une bonne idée de les lui lire avant de se coucher. Virginie Lahaille, coach du sommeil chez monbebefaitsesnuits.fr, souligne qu’il est préférable d’aider l’enfant à s’endormir seul dans un cadre paisible. Le mobile mélodique est l’objet idéal pour aider un bébé à se réveiller. Il est utilisé pour exciter un nouveau-né au moment de son réveil ou tout au long de la journée lorsqu’il est éveillé afin qu’il apprenne à discriminer les différentes formes, couleurs et bruits ainsi qu’à remarquer les distances et les ombres, selon l’expert.

Allumez la veilleuse bébé

La veilleuse est très réconfortante ! Elle diffuse une lumière réconfortante qui permet en outre de jeter un coup d’œil dans la chambre d’un enfant endormi sans avoir à allumer la lumière et courir le risque de le réveiller. C’est un allié puissant dans la lutte contre les loups-garous qui pourraient être cachés dans le placard ou sous le lit pour les enfants plus âgés. Quand même… Le jeune est maintenu en éveil car la lumière n’est pas constamment douce. La synthèse de l’hormone du sommeil, la mélatonine, est diminuée par la lumière. De plus, des chercheurs américains ont montré que la lumière bleue de certaines veilleuses qui projettent des étoiles au plafond peut perforer les paupières ou, dans le pire des cas, blesser les yeux. Pour Virginie Lahaille, « il faut l’interdire au moment de s’endormir et tout au long du sommeil du bébé ».

LIRE AUSSI :   Votre enfant dort-il suffisamment ?

Pour faire dormir un bébé la nuit, zappez les siestes.

Un nouveau-né a un besoin crucial de sommeil. Un jeune peut dormir jusqu’à 18 heures par jour pendant les premiers mois de son existence. Bien qu’il soit crucial pour sa santé, le sommeil est surtout important pour sa croissance. Le bébé dort le jour en plus de la nuit, les siestes sont donc nécessaires. de les enlever si le nourrisson ne dort pas la nuit ? « Jusqu’à l’âge de 3 ou 4 ans environ, les siestes sont cruciales pour l’équilibre de l’enfant. Elles diminuent également le stress et les urgences. Faire manquer une sieste à un jeune pour qu’il puisse mieux dormir la nuit n’est pas une bonne idée. Vers 6 ou 7 mois, si votre enfant a le sommeil léger, vous pouvez envisager de supprimer la dernière sieste. Cependant, supprimer les siestes n’est pas la solution, bien au contraire. Vous risquez d’aggraver le déficit de sommeil de bébé et de produire trop de cortisol, l’hormone du stress. Bébé sera agité, épuisé et excité, ce qui rendra difficile son endormissement.

Laisser pleurer son bébé

Il faut mettre bébé au lit maintenant. Après avoir accompli votre rituel typique de l’heure du coucher, vous avez pris votre enfant dans vos bras et quitté sa chambre. Cependant, le nourrisson commence maintenant à gémir, et il finira inévitablement par s’endormir. On ne laisse pas un enfant crier jusqu’à ce qu’il soit épuisé, puis on le laisse dormir. Le cortisol va augmenter à cause des pleurs. Lorsqu’il est l’heure de se coucher, un bébé qui pleure dans son lit a besoin de compagnie. Nous ne laissons pas le nourrisson seul lorsqu’il crie, au contraire, nous retournons dans sa chambre. Il ne faut pas laisser bébé pleurer, nous le serrons dans nos bras ou nous lui faisons un câlin. Nous le réconfortons surtout », poursuit Virginie Lahaille.

LIRE AUSSI :   Comment faire face aux bêtises de mon enfant de moins de 3 ans ?

Endormir votre enfant en le tenant dans les bras

Votre enfant a déjà eu des difficultés à s’endormir dans son berceau ou son lit. Vous avez trouvé la solution : tenez-le dans vos bras jusqu’à ce qu’il s’endorme profondément plutôt que le coucher. Puis sautez ! Après cela, vous le prenez et le mettez dans son lit. L’endroit où un bébé va passer la nuit est son lit ou son berceau. Si un jeune se réveille pendant la nuit, il doit retrouver les mêmes circonstances qui lui permettent de se rendormir. Si, par exemple, il a l’habitude de s’assoupir dans vos bras, dans une poussette, au sein, dans son transat ou dans son siège auto, il aura besoin des mêmes circonstances pour se rendormir s’il se réveille pendant la nuit, explique Virginie.

Donner du lait épaissi à un bébé pour l’aider à dormir

Dès la naissance, les nouveau-nés peuvent boire du lait épaissi, qui est recommandé pour soulager les régurgitations et les inconforts gastro-intestinaux. Au moment des repas, le lait épaissi est connu pour apaiser le bébé et favoriser son endormissement. On croit souvent à tort que le lait épaissi aide l’enfant à s’endormir. Le nourrisson doit faire plus d’efforts qu’on ne l’imagine pour consommer son lait. De plus, le lait épaissi ne nourrit pas mieux les bébés. Si l’enfant semble s’endormir plus facilement, c’est que le lait épaissi soulage ses douleurs d’estomac et ses régurgitations. »