Bébé"Mes parents m'ont donné un prénom imprononçable, aujourd'hui j'éclate"

« Mes parents m’ont donné un prénom imprononçable, aujourd’hui j’éclate »

Le prénom d’un jeune garçon de 17 ans est rempli de lettres inutiles qui rendent sa vie très difficile.

Quand les parents choisissent le prénom de leur enfant, ce n’est pas une décision à prendre à la légère. Parfois, quelques lettres en trop peuvent rendre sa vie vraiment compliquée. Que l’on opte pour quelque chose de différent ou de plus commun, le choix du prénom reste une responsabilité importante. Et pour un Français sur dix, cette responsabilité peut être particulièrement pesante. D’après une enquête menée par l’Institut Canvas8 pour Coca-Cola en 2014, 12% des personnes interrogées estiment que leur prénom ne correspond pas à qui elles sont.

Ce garçon est impatient de changer de prénom

C’est important de noter que ce ne sont pas seulement les personnes avec des prénoms peu communs qui sont anxieuses quand il est temps de prendre l’appel en classe. De l’autre côté de la Manche, selon un sondage réalisé en 2019, un parent sur sept regretterait le prénom qu’il a donné à son enfant. Le problème principal pour ces parents et leurs enfants est la difficulté de prononciation du prénom. Comme cela arrive souvent, quelqu’un a partagé son histoire sur Reddit pour attirer l’attention des autres utilisateurs habitués à des récits étranges et amusants. Il a intitulé son post : « L’an prochain, je vais changer ce prénom ridicule ».

Jouer avec l’orthographe du prénom de son enfant

Le pauvre gars s’est d’abord présenté comme il se doit et a expliqué le problème.

Salut, je suis Lewckee. On dit mon prénom comme « look ». Je prévois de le changer en Luke dès que j’aurai 18 ans.

LIRE AUSSI :   20 vieux prénoms masculins français trop craquants et doux !

Sans trop mâcher leurs mots, les gens sur Reddit ont vraiment exprimé leur avis.

C’est tellement nul.

Je veux dire, Lewck, OK, je peux voir comment ça devient Luke, mais pourquoi ces deux « e » inutiles à la fin ?

Franchement, dis à tes parents qu’ils sont pas mal bêtes.

Ensuite, l’auteur du post a donné des nouvelles, avec de bonnes nouvelles pour ceux qui se souciaient de son histoire.

Publicité

Je pensais que mes parents seraient fâchés si je leur disais, mais mon père m’a fait asseoir et il m’a dit qu’il n’aimait pas vraiment l’idée de changer l’orthographe de mon prénom, mais qu’il ne s’opposerait pas à ma décision. Il comprend que c’est important pour moi, donc il est d’accord.

Que dit la loi française ?

En France, quand les parents essaient de jouer un peu avec l’orthographe du prénom de leur bébé, ils se heurtent généralement à l’opposition des responsables de l’état civil. Les règles pour cela sont définies par l’article 57 du Code civil. En 2014, les gardiens de ces règles ont eu des problèmes avec ceux qui voulaient préserver leur identité régionale, en particulier les Bretons. À cette époque, la mairie de Rennes avait refusé d’enregistrer le prénom « Derc’hen » avec une apostrophe, comme les parents le souhaitaient. La raison était une circulaire datant du 23 juillet 2014 qui interdisait l’utilisation de certains symboles. Cette circulaire indiquait clairement que seul l’alphabet romain était autorisé et que les seuls signes spéciaux acceptés étaient les points, les trémas, les accents et les cédilles.

LIRE AUSSI :   Les 20 Plus Mignons Prénoms Haïtiens Pour Petit Garçon

Exclusive content

Latest article

More article