5 raisons de ne pas laisser pleurer son bébé

0
248
5 raisons de ne pas laisser pleurer son bébé
© momtastic

Quand notre bébé pleure, c’est juste pour ne dire qu’il a très faim, qu’il veut un câlin, qu’il est mouillé, etc.

Bref, ses pleurs indiquent qu’il a besoin de quelque chose. Certes, c’est tout à fait normal, mais les parents ne doivent pas le laisser pleurer.

Découvrons ensemble les 5 raisons de ne pas laisser pleurer bébé. Allons-y !

5 raisons de ne pas laisser pleurer son bébé

 

1. Pleurer ne fait pas ses poumons

 

Pour certains, laisser pleurer bébé lui fait « les poumons ». C’est totalement faux. Dans les années 70, les recherches réalisées par les experts montrent que laisser pleurer le petit augmente son rythme cardiaque et baisse son taux d’oxygène dans le sang.

Si les parents ne viennent pas le réconforter, son cerveau sera rempli de cortisol, l’hormone du stress.

Il est préférable de prendre le loulou dans nos bras pour la câliner. Ainsi, son corps produit l’ocytocine, l’hormone du bonheur.

2. On le rassure en répondant à ses pleurs

 

Quand on répond aux pleurs de notre petit, on le rassure. De plus, cela lui évite de devenir un adulte angoissé.

Imaginez que vous appeler votre papa, ou maman, mais personne ne vous répond. Vous pleurez pendant des heures, mais personne ne vient vous réconforter.

Avec le temps qui passe, on dit que personne ne sera là pour nous et qu’il est inutile de compter sur nos parents.

En gros, ne pas répondre aux pleurs de notre bébé entraine une détresse psychologique et physiologique.

3. Il ne faut pas laisser bébé dans un coin

 

Imaginons ensemble une personne qui a laissé sa meilleure amie seule et triste dans un coin, en train de pleurer.

Cela ne se fait pas, n’est-ce pas ? Alors, comment peut-on imaginer cette situation avec un enfant ?

Certes, il est difficile de supporter les pleurs d’un enfant, parfois, mais sachez que le petit ne peut pas se calmer seul. Il a besoin de vous !

LIRE AUSSI :   Ces phrases que les mamans ne devraient pas dire à propos des papas

4. Le rassurer maintenant pour qu’il devienne indépendant plus tard

 

Contrairement aux idées reçues, quand les parents viennent réconforter leur bébé quand il pleure, celui-ci ne devient pas un tyran ou un manipulateur.

Ne vous inquiétez pas ! Au contraire, cela lui aide à devenir plus indépendant. D’un point de vue affectif, il devient rassuré et sécurisé.

Ainsi, il sera plus certain de lui pour affronter les hauts et les bas de la vie.

5. Lui donner le droit d’exprimer ses émotions

 

Quand on essaye d’arrêter les pleurs de notre petit loulou, sachez que cela n’est pas très bénéfique pour lui.

Par ailleurs, il faut savoir qu’il pourra continuer à pleurer même quand on le prend dans nos bras. Pourquoi ? Parce qu’il veut exprimer son émotion et souhaite qu’il soit de plus en plus réconforté, et c’est tout à fait normal.

De plus, il faut savoir que pleurer lui fait du bien. Il n’y a donc rien à craindre !

Par ailleurs, il est à noter qu’un petit qui a été materné avant ses 12 premiers mois pleurera moins que les autres à compter de cet âge.