BébéLa maîtresse a collé un surnom à ma fille, je suis enragée...

La maîtresse a collé un surnom à ma fille, je suis enragée à mort !

Fièrement attachée à ses racines, elle choisit un joli prénom maori pour sa petite fille. Cependant, l’école ne comprend pas bien l’importance de cet héritage et finit par lui donner un surnom qui ne lui correspond pas tout à fait…

Youpi ! Le vendredi 7 juillet marquera enfin le début des super vacances d’été pour les écoliers et les professeurs ! Deux mois de plaisir, de détente, et bien plus encore ! À l’heure du goûter, beaucoup de familles transformeront cette pause en moment studieux. Mais selon une étude de Sofres en 2013, 91% des enfants ne feront leurs devoirs de vacances qu’une fois par semaine, tout au long de l’été. Du côté des enseignants, il n’y aura pas de répit non plus. Ils se prépareront pour toute une nouvelle année de cours. Et pour les plus motivés, ils s’entraîneront même à bien prononcer les noms de leurs élèves pour la redoutable rentrée des classes…

Porter un prénom rare

Oh là là, c’est pas facile pour tout le monde d’avoir un prénom original, tu sais ! Certains s’amusent à jouer les profs de prononciation pour bien dire le nom, mais d’autres en ont marre de devoir répéter ça à chaque fois qu’ils rencontrent quelqu’un de nouveau. Et là, y’a Paris, une maman super fière d’avoir appelé sa fille Mahinarangi Tautu, un prénom qui célèbre sa culture maorie, tu vois ! Elle a raconté tout ça au Sun. Mais quand la petite a commencé l’école maternelle, devine quoi ? La maîtresse lui a donné un autre nom, comme ça, paf ! Mahinarangi Tautu est devenue « Rangi » à l’école. Trop choquant, la maman s’est fait entendre sur les réseaux sociaux, elle était vraiment énervée !

LIRE AUSSI :   Top 20 prénoms originaux pour petites filles

Franchement, c’est nul qu’au XXIème siècle, une petite fille de cinq ans puisse pas être fière de son prénom, tu trouves pas ?

L’enseignant attribue un surnom à l’un des enfants, la mère s’énerve

Figure-toi que cette Néo-Zélandaise était super déterminée, elle avait dit qu’elle ne se laisserait pas faire, tu vois !

Imagine, ton enfant se sent tout gêné de dire son prénom parce que les gens se donnent même pas la peine de le prononcer correctement. C’est vraiment pas cool, ça !

Et en plus, la maman de Mahinarangi Tautu était encore plus en colère parce que l’école la sollicitait souvent pour des petites interventions en classe.

Ça me met hors de moi ! En gros, je suis comme la spécialiste de la culture maorie dans cette école.

Paris était ultra motivée, elle avait la détermination de ses ancêtres, elle te le dit !

Ses aïeux avaient dû changer leur nom de famille de Perepe-Perana à Philips à cause de la colonisation, alors tu vois, elle laissera jamais sa fille subir ça aussi ! C’est clair, elle est prête à tout pour protéger son héritage et son prénom.

Publicité

La paresse et le mépris du personnel enseignant

La maman était tellement en colère, elle en a profité pour partager la belle signification du prénom de sa fille. Mahinarangi Tautu voudrait dire « lune dans le ciel », un nom porté par plein de ses ancêtres maoris.

C’est super important que les enfants soient fiers de leurs prénoms. Et puis, franchement, notre langue n’est pas si compliquée à prononcer ! Un prénom, c’est une partie de ton identité. Les parents le choisissent pas au hasard, tu vois !

LIRE AUSSI :   Fusionner avec créativité et amour les prénoms des parents pour dénicher le prénom parfait de Bébé

Dans les commentaires, plein de gens ont critiqué la maîtresse de Mahinarangi Tautu.

Ce prof doit se mettre à jour et apprendre de ses élèves, ça serait pas mal !

Ce prof a besoin de se réveiller, sérieux !

Les internautes trouvent que le personnel de l’école est carrément paresseux et manque de respect. C’est pas cool du tout, ça !

Exclusive content

Latest article

More article