Deuxième grossesse : 4 erreurs à ne jamais (re)commettre !

0
53
Deuxième grossesse 4 erreurs à ne jamais (re)commettre-min
© Photo : Istock

La première grossesse ? Nous avons fait ce que nous pouvions. Notre deuxième grossesse nous donne plus de confiance que la première. Grâce à notre expérience, nous savons qu’il ne faut plus refaire les mêmes erreurs.

Imaginer que tout se passera comme la première grossesse

Chaque grossesse est unique avec ses propres caractéristiques et progression. Vous n’avez pas le même enfant dans votre ventre, et vous non plus ! Vous n’êtes plus la même.

Vous avez mûri et évolué, et pendant votre grossesse, des changements se produisent dans votre vie qui affectent votre état mental et votre état d’esprit. Donc, il y aura un effet aussi sur le déroulement de la grossesse. Si vous pensiez que tout allait recommencer à l’identique, vous pourriez être déçu.

Personne ne sait si cet accouchement sera plus long ou plus court. Cela pourrait même être mieux sans césarienne ni accouchement prématuré !

Avec chaque nouveau bébé vient une nouvelle aventure à embrasser. Essayez de rendre cette aventure aussi simple que possible en prenant les choses comme elles viennent.

Évitez de ne pas vous écouter pendant la grossesse

Certaines mères enceintes de leur premier enfant deviennent timides et passives. Elles se laissent parfois emporter par les événements sans plaider leur cause. Elles regrettes ne pas s’affirmer…Par exemple de ne pas allaiter leur premier enfant. Ou ne pas épingler le plateau à la personne qui l’accuse de fumer.

Avec notre deuxième bébé, nous nous sentons plus fortes et voulons vivre cette grossesse. Alors déclare courageusement ce que tu penses sans crindre les yeux des autres. Par exemple, déclarez que vous voulez préparer un projet de naissance , vous voulez tenter d’accoucher sans péridurale, vous refusez l’infantilisation.

Les filles, montrez-vous ! Courage !

Évitez les séances de préparation prénatale

Chaque grossesse est unique et doit être préparée individuellement. Les séances de préparation à la naissance sont appréciées pour leur occasion de discuter des soucis et des angoisses de la grossesse avec une sage-femme certifiée. Avoir une compréhension des expériences de l’autre est important dans le cas d’un accouchement naturel.

LIRE AUSSI :   Manucure échographie : La nouvelle façon originale d'annoncer sa grossesse

C’est pourquoi Fabienne Galley-Raullin, sage-femme diplômée, souligne que ces séances sont importantes pour assurer un accouchement serein. Avec de nombreux autres sujets, notre discussion porte sur la préparation à la naissance. Cela inclut des sujets tels que les césariennes, l’allaitement, le rôle du père et plus encore.

A noter que les 8 séances de préparation à l’accouchement peuvent se faire en salle d’accouchement ou par une sage-femme libérale. Vous avez le choix entre : préparation à la piscine, yoga, chant prénatal, haptonomie, etc.

Éviter de ne pas se reposer suffisamment

Bien sûr, la grossesse n’est pas une maladie, mais elle représente tout de même un défi considérable pour la mère et le bébé. Essayer d’agir comme un super-héros tout en faisant des courses et en travaillant tard est une mauvaise idée.

La meilleure chose à faire est de se reposer pendant cette période ; il est important de profiter de votre enfant plus âgé. Les professionnels de la santé ont remarqué que les femmes ont tendance à arriver épuisées avant d’accoucher.