Pour les ParentsCette maman de 3 enfants regrette sincèrement d'être devenue mère, et elle...

Cette maman de 3 enfants regrette sincèrement d’être devenue mère, et elle nous partage les raisons de son regret

Parfois, on se sent dépassé à gérer nos enfants. Mais cela ne signifie pas forcément qu’on regrette d’être parent.

Autrefois, le regret d’être parent était un sujet tabou, mais aujourd’hui, il commence à être abordé sur les réseaux sociaux et les forums spécialisés. Souvent, ceux qui en parlent préfèrent rester discrets, car l’idée de ne pas être épanoui en tant que parent peut choquer. Récemment, une maman a bravement partagé qu’elle regrettait d’être devenue mère.

« La vie a pris un virage difficile depuis l’arrivée de mes enfants. »

Cette maman assume regretter d’être devenue mère

Sur Reddit, une mère de famille a récemment partagé ses luttes intérieures. Avec trois enfants, dont des jumeaux, elle a choisi l’anonymat pour s’exprimer librement.

Elle a écrit : « Je tiens à dire que j’aime mon mari plus que tout. Il est merveilleux. Mais parfois, je souhaite pouvoir remonter le temps de huit ans en arrière, trouver quelqu’un d’autre et ne pas avoir d’enfants avec lui. Ça a complètement chamboulé ma vie. Bien sûr, tout n’est pas sombre, mais j’ai l’impression que les moments heureux se font rares comparés aux moments de doute. »

Elle a ajouté : « Je sais ce que vous pensez. Ce n’est pas simplement une dépression post-partum. Je regrette sincèrement d’être devenue maman. »

Il est naturel de penser qu’elle pourrait être touchée par cette maladie qui affecte plus d’une mère sur dix.

De célibataire insouciante à mère responsable

D’après ses propos relayés par The Sun, notre internaute menait une vie confortable avant de rejoindre la cohorte des mamans dévouées à leurs enfants.

LIRE AUSSI :   Pourquoi vous ne devez jamais forcer votre enfant à embrasser

Elle témoigne : « J’avais entre 35 et 40 ans à la naissance de mon premier enfant. Je possédais, et je possède toujours, deux licences et une maîtrise. Je voyageais beaucoup et mes revenus me permettaient de me faire plaisir régulièrement. »

Cependant, ce sont les sorties en famille qui déclenchent ses plus gros coups de blues. « Je suis envieuse à chaque fois qu’on me lance un regard noir lorsque l’un de mes enfants fait un caprice en public, car c’était moi avant, tout simplement ! Aujourd’hui, je me retrouve à essayer de calmer mes enfants agités. »

Publicité

Se regarder dans un miroir n’est pas non plus évident pour cette maman. « Mon budget pour les loisirs s’est considérablement réduit. Je vais moins souvent chez le coiffeur, je ne prends plus soin de mes ongles et ma garde-robe ne comporte plus rien de convenable. »

Une égoïste à condamner ?

Beaucoup pourraient juger cette personne comme étant égoïste et ingrate, mais elle assure ne pas vivre sa situation de manière idéale.

Elle partage : « Je me sens coupable de ne pas apprécier ma maternité comme il se doit. J’aimerais tellement être comme ces mamans parfaites qui adorent leur rôle et qui trouvent leur quotidien merveilleux, bla bla bla… »

Dans les commentaires, plutôt critiques, on peut lire :

« Vous avez eu la chance de voyager à travers le monde et vous n’êtes toujours pas satisfaite ? C’est un cas typique d’insatisfaction chronique. Apprenez à vivre dans le moment présent, ça ira mieux. »

« Je comprends votre point de vue. J’adore mes enfants, mais je ne m’attendais pas à ce qu’ils me demandent autant d’énergie. »

LIRE AUSSI :   À 31 ans, elle est déjà maman de 11 enfants !

Exclusive content

Latest article

More article