BébéQuels sont les prénoms tendances de 2024 ?

Quels sont les prénoms tendances de 2024 ?

L’Officiel des prénoms 2024 est sorti aujourd’hui, le 7 septembre 2023, pour sa 21e édition. Découvrez dès maintenant les prénoms les plus populaires de cette année dans cet ouvrage de référence.

Bien que Jade ne soit plus en tête, Gabriel conserve sa popularité. L’édition 2024 de l’Officiel des prénoms est maintenant disponible depuis le 7 septembre 2023, et elle propose une liste de prénoms tendance pour l’année à venir. Comme d’habitude, cette référence établit une liste de 20 prénoms masculins et féminins en se basant sur l’analyse des données de l’état civil et de l’Insee.

Chez les filles

Dans la liste publiée par BFMTV, le prénom Alba occupe la première place cette année. Il a grimpé du huitième rang en 2022 pour devenir le prénom le plus populaire. Selon Le Parisien, la série espagnole « Les Demoiselles du téléphone » aurait largement contribué à sa popularité, reléguant le prénom Jade (3e) qui était en tête depuis deux ans.

De nouveaux prénoms font leur apparition dans le top 20 cette année, tels que Alma (17e) et Inaya (18e). Selon les données du Parisien, Alma est le prénom le plus couramment donné à Paris. Le prénom Inaya s’inscrit dans la tendance des prénoms courts, comme l’explique Stéphanie Rapoport, coauteure de l’ouvrage. Parmi les autres prénoms populaires figurent Romy (6e), Rose (7e), Anna (8e) et Mia (10e).

Chez les garçons

Pour les garçons, le classement n’a pas beaucoup bougé cette année. Comme en 2022, Gabriel est toujours en première place, suivi de près par Léo et Raphaël. Pour ces deux derniers, le côté rétro reste une caractéristique marquante, comme le mentionne un article. Le prénom Léon a même grimpé de deux places pour atteindre la 14e position en 2024.

LIRE AUSSI :   Les plus jolis prénoms masculins qui commencent avec la lettre K : un gage de succès !

Le prénom Gabin conserve sa 12e place. Cependant, la grande surprise de l’année est Isaac, qui se trouve à la 11e place au niveau national mais à la 7e place à Paris, selon l’Insee. Selon Stéphanie Rapoport, citée dans Le Parisien, jusqu’au début des années 1990, on ne comptait que moins de 50 naissances par an pour Isaac, mais il a connu une montée fulgurante à la fin de cette décennie et pourrait atteindre plus de 2 600 naissances en 2024. Elle ajoute également que ce prénom a évolué pour devenir assez universel, avec une signification dans les trois grandes religions monothéistes.

Lire aussi : 

 

Exclusive content

Latest article

More article