Publicité

Le premier cri du bébé après la naissance

0
66
Le premier cri du bébé après la naissance-min
© Photo : 123RF

Beaucoup pensent que le premier cri d’un bébé après sa naissance signifie qu’il souffre. D’autres pensent qu’il y a lieu de s’inquiéter si le bébé ne pleure pas immédiatement. En fait, il existe de nombreuses idées fausses sur ce que signifie le premier cri d’un bébé après la naissance. Les sections suivantes dissiperont ces croyances et ces inquiétudes.

Premier cri de bébé : une manifestation stressante

Lorsque le nourrisson naît, il passe de l’environnement chaud, feutré et pratiquement silencieux de l’utérus à un monde extérieur lumineux, bruyant et un peu plus froid. Le bébé est donc soumis à un stress important du fait de son entrée dans le monde et du passage d’un environnement douillet à un environnement inconfortable. C’est à cause de cette même tension que le bébé voudra prendre sa toute première grande respiration, en remplissant ses poumons d’air. Il pleure à ce moment-là.

Selon certains spécialistes médicaux, le nouveau-né ressent une brûlure lorsque l’air pénètre dans ses poumons, et c’est cette agonie qui provoque les pleurs du bébé. Cependant, le Dr Dominique Leyronnas, pédiatre néonatologiste, a de sérieux doutes sur cette notion. Le cri serait juste un signe de stress et d’étonnement lié à son entrée dans le monde plutôt qu’un cri d’agonie. Les sages-femmes posent le nourrisson sur la poitrine de sa mère afin de lui apporter la chaleur et le confort dont il vient de sortir du ventre de sa mère. Le contact peau à peau calme le nouveau-né et est un acte tout à fait naturel pour les animaux, qui cherchent le réconfort auprès de leur mère dès leur naissance.

Il est préférable de réconforter immédiatement le bébé lorsqu’il pleure au lieu de le laisser pleurer longtemps. En effet, les pleurs peuvent indiquer que le bébé devient énergique, ce qui n’est pas nécessaire.

Ce qu’il ne faut pas croire

Nous avons tendance à supposer que tous les nouveau-nés pleurent, et qu’un bébé qui ne crie pas à un problème. C’est faux. Il n’y a rien d’inquiétant dans le fait que tous les nouveau-nés ne crient pas. Lorsque le bébé est mis au monde, il y aura sans aucun doute une expression vocale, même si elle n’est pas immédiate ou violente. Comme nous l’avons dit précédemment, le cri du bébé est un signe de stress extrême et sa réponse à l’inconfort du monde extérieur, dans lequel il est violemment jeté. En d’autres termes, un nouveau-né qui ne pleure pas s’est rapidement acclimaté à son nouvel environnement.

LIRE AUSSI :   Prénom doux garçon : 30 prénoms tout doux pour votre petit garçon

De plus, selon le Dr Dominique Leyronnas, certains nouveau-nés tardent avant de crier. Par conséquent, le passage de la fonction cardiaque à la fonction respiratoire peut prendre jusqu’à 10 minutes avant l’apparition d’une manifestation vocale. Avant tout, il est essentiel de laisser au nourrisson suffisamment de temps pour s’adapter, sans lui mettre la pression.

Comme son nom l’indique, le mythe selon lequel le médecin ou la sage-femme doit donner une fessée au nouveau-né est faux en ce sens. Le nourrisson doit être réconforté et encouragé plutôt que brutalisé. Le docteur Dominique Leyronnas et son équipe n’utilisent jamais de gestes brusques lorsqu’ils massent les mains et les pieds, là où se trouvent les points réflexes, ou qu’ils nettoient le nourrisson lorsque l’accouchement a été difficile et que celui-ci est épuisé.

Référence :

  • Magicmaman
Publicité