Que faire si mon enfant de 3 ans est désobéissant ?

0
194
Que faire si mon enfant de 3 ans est désobéissant-min
© iStock

Au contraire de ce que les gens puissent penser, un enfant extrêmement sage, qui ne montre aucun signe de résistance est loin d’être une bénédiction… car on a tous besoin de s’affirmer autant qu’individu, de même pour les plus petits entre nous.

C’est un type de comportements extrêmement nécessaire à la construction d’une personnalité saine et équilibré. Mais en même temps, le fait d’avoir un gamin totalement indocile pourrait être aussi énormément frustrant.

Personne n’aime avoir un gosse qui fait le sourd tout le temps, mais si c’est le cas du votre, ne perdez pas espoir. Car avec quelques bonnes pratiques vous serez en mesure de traiter ce genre de comportements d’une façon efficace tout en évitant les conflits…

Avoir un enfant qui désobéit à 3 ans est parfaitement normal

Comme on a pu le dire auparavant, la majorité des parents désirent avoir un ange à la maison, un petit qui obéit sans le moindre signe de résistance…

Mais pensez-y un peu, si cela continue tout au long de sa vie, comment pourra-t-il s’affirmer autant qu’adulte ? Car souvenez-vous que les traits majeurs de la personnalité de l’enfant se forment depuis son jeune âge.

En effet, si votre enfant se montre têtu et refuse d’obéir, vous ne devez pas du tout le prendre mal, car c’est un signe de forte personnalité. Vous devez voir le bon côté des choses tout en essayant de cadrer son comportement.

Comment gérer le cas d’un gamin désobéissant à 3 ans

On pourra gérer ce genre de cas en faisant appel au style démocratique parental. C’est-à-dire qu’il faudra apprendre à gérer la situation en utilisant des méthodes combinant l’indulgence avec l’autorité, tout en gardant un équilibre parfait entre les deux…

Il faudra aussi veiller à rester loin de la violence tout en évitant de perdre son sang froid en toutes circonstances, une chose qui nous permettra de tisser des liens forts et solides avec notre progéniture.

LIRE AUSSI :   Les 17 meilleures astuces parents pour vous faciliter le quotidien

Imposez vos règles d’une manière claire

Il est préférable d’exprimer vos attentes envers vos enfants d’une manière claire et précise, ceci les aidera à obéir plus facilement. Ici la répétition est un élément clé…

Commencez par leur éclaircir les règles qu’ils devront respecter, puis donnez-leur des explications sur le sujet : pourquoi est-il important de les suivre, que pourra-t-il arriver s’il n’obéit pas, ETC. ce genre de détails fera en sorte que les informations collent mieux dans la tête de l’enfant…

Il faut avoir des avis cohérents

Pour avoir plus d’impact sur le comportement d’un gamin, il est primordial qu’il se retrouve dans un environnement homogène. Autrement dit, vous et votre conjoint vous devez toujours être sur la même page.

Si un enfant trouve qu’il aura plus de privilège avec un autre membre de la famille, le père ou la grand-mère par exemple… il sera en mesure d’utiliser ses failles pour désobéir encore plus.

A titre d’exemple, si la maman dit qu’il n’y aura pas de TV après 9 heures, cela ne veut pas dire qu’il aura des exceptions quand papa sera là…

Vous et votre conjoint vous formez une équipe, et vous devez opérer de la sorte. Il est donc préférable de discuter sur le sujet, et de se mettre d’accord sur toutes les règles au moment où les enfants ne seront pas présents.

Education orientée vers de la positivité

Une utilisation excessive du mot «non» risquera de le rendre moins efficace. Suite à ça, au lieu d’utiliser des expressions comme : « ne joue pas », « ne bouge pas », « ne marche pas ». Il est préférable de s’orienter vers un type d’éducation appelé éducation positive.

En d’autres termes, vous pouvez garder le « non » pour les situations les plus graves et d’utiliser des expressions du genre : « attrapes ma main quand tu marches » ou « finis ton plat ». Ceci fera en sorte de cadrer son comportement de la façon la plus efficace…

LIRE AUSSI :   5 positions à essayer pour faire roter un bébé

Vous pouvez de même rediriger le comportement de votre enfant vers des activités plus positives. Comme le dessin, la lecture, ou d’autres occupations basées sur la créativité.

Respectez ses émotions

Gardez toujours en tête que votre but ultime est d’avoir un individu avec une personnalité équilibrée en l’éduquant de la bonne manière. Une éducation de qualité est toujours basée sur le respect et l’empathie présente entre les parents et leurs enfants.

La prochaine fois qu’il fera la crise au super marché pour un jouet destiné aux enfants plus âgés, vous n’aurez pas à céder bien évidemment. Mais en même temps, essayez de lui affirmer qu’il est normal de ressentir de la sorte, mais que ce n’est pas un jouet destiné aux petits de son âge.

C’est le moment où il bâtira son estime de soi

Une personnalité saine se construit grâce à la présence d’une dose équilibrée de plusieurs éléments. Le fait qu’un enfant puisse se révolter contre les règles imposées sur lui n’est pas forcément un mauvais signe, c’est plutôt une manière de s’exprimer comme étant un individu.

Vous ne devez surtout pas réprimer ce genre d’actes, mais surtout de les comprendre et d’essayer d’orienter tout comportement négatif vers des activités plus bénéfiques pour votre gamin.

Conclusion

Les parents seront toujours considérés comme étant une source d’inspiration pour leurs enfants. Suite à ça, on ne doit pas interpréter les comportements indociles comme étant des actes émanant de la malveillance, mais plutôt comme un besoin de l’affirmation.

Les enfants n’agissent pas de la sorte pour nous embêter, mais parfois pour montrer leur indépendance ce qui est considéré comme un bon signe. C’est pourquoi, il est important de ne pas perdre notre sang froid dans les moments où ils essayeront d’enfreindre nos limites.