BébéPourquoi ne faut-il pas dire à un enfant qu'il est intelligent selon...

Pourquoi ne faut-il pas dire à un enfant qu’il est intelligent selon les experts ?

Une recherche mondiale révèle que féliciter un enfant en lui disant qu’il est intelligent peut avoir plus de conséquences négatives que positives sur son attitude. Alors, quelle approche adopter pour encourager nos enfants?

Beaucoup de parents espèrent que leur enfant brillera comme un petit génie. Quand l’intelligence de l’enfant se révèle, les parents ont tendance à le louer sans cesse, à le féliciter, à lui dire qu’il est très intelligent, un véritable prodige. Mais est-ce vraiment la bonne approche ? D’après une étude menée à la fois par l’Institut des Sciences Psychologiques d’Hangzhou en Chine et l’Institut d’Études en Éducation de Toronto, cela pourrait ne pas être le cas.

Il n’est pas bénéfique de survaloriser l’enfant !

Les chercheurs recommandent de ne pas trop complimenter son enfant ! Mais pourquoi donc ? Pour en avoir le cœur net, ils ont observé le comportement de 150 enfants âgés de 3 et 5 ans. Ils leur ont proposé des jeux de devinettes avec la promesse d’une récompense s’ils répondaient correctement à la moitié des questions.

Ensuite, les chercheurs ont divisé les enfants en trois groupes : un groupe a été complimenté en leur disant « vous êtes vraiment intelligents », un autre groupe a été complimenté en leur disant « vous avez fait du bon travail », et le dernier groupe n’a reçu aucun compliment.

Lors des essais suivants, les chercheurs ont intentionnellement truqué le jeu pour que les enfants fassent plus d’erreurs que de bonnes réponses. Puis, sans se faire remarquer, les chercheurs ont quitté la pièce en demandant aux enfants de ne pas tricher, bien sûr ! Pour observer leur comportement, une caméra a été discrètement installée dans la pièce.

LIRE AUSSI :   20 prénoms bobos chics pour petits garçons !

Combien d’enfants ont triché ?

La caméra a révélé des résultats intéressants : dans le groupe où les enfants ont été félicités en leur disant « vous avez fait du bon travail », 40 % ont triché. En revanche, dans le groupe où les enfants ont été complimentés en leur disant « vous êtes vraiment intelligents », le taux de tricherie a atteint 60 % ! Impressionnant, n’est-ce pas ? De plus, les garçons ont été plus enclins à tricher que les filles !

Que dire à son enfant ?

Carol Dweck, co-auteur de l’étude, suggère aux parents d’adopter une approche différente : plutôt que de se concentrer sur les capacités de l’enfant, elle recommande de reconnaître et de saluer les efforts que celui-ci déploie.

Exclusive content

Latest article

More article