Pourquoi les bébés pleurent-ils dans leur sommeil ?

0
73
Pourquoi bébé pleure dans son sommeil-min
© Photo : Istock

Votre bébé fait de bonnes nuits de sommeil, mais il pleure parfois en plein milieu de la nuit sans que cela ne le réveille ? Vous ne savez pas pourquoi ? Cet article est fait pour vous.

Ne vous inquiétez pas ! Les bébés peuvent pleurer en plein milieu de la nuit, sans que cela ne les réveille. En général, le tout-petit pleure soudainement, en gardant les yeux fermés, ou ouverts parfois, sans crier, et ce, en dormant. Pour les parents, cette situation est troublante. Pourquoi ? Parce qu’ils ne savent pas quoi faire pour le calmer. Notons que la situation peut durer plusieurs minutes. Après, le bambin peut se réveiller ou se calmer.

Kelly Champinot, conseillère en périnatalité, nous explique pourquoi.

Pourquoi l’enfant sanglote pendant son sommeil ?

Les raisons sont de plus en plus nombreuses :

  • Les terreurs nocturnes : vers 18 mois, jusqu’à 5 à 6 ans, le bébé peut faire des terreurs nocturnes. Il s’agit de troubles de sommeil qui se manifestent au début de son cycle de sommeil, voire durant son sommeil profond. Dans ce cas, le bambin pleure ou crie. Parfois, il peut avoir une hypersudation.
  • Les cauchemars : ils se produisent assez souvent chez les enfants à partir de 12 mois. Ils peuvent leur arriver en deuxième partie de sommeil et/ou en phase de sommeil paradoxal.
  • Le bambin peut pleurer quelques minutes avant qu’il se réveille. Pourquoi ? Les causes sont différentes. Il est, peut-être, victime de douleurs dues à un début d’érythème fessier, des coliques, la poussée dentaire, etc. La cause peut aussi être liée à une couche souillée par ses selles ou son urine, ou encore parce qu’il a faim.

Par ailleurs, il est à noter que certains bébés pleurent lors de micro-sommeil parce qu’ils sont en manque de sommeil, et ce à la fin de chaque cycle de sommeil.

Éveil confusionnel et terreurs nocturnes, quelles différences ?

Pour faire simple, l’éveil confusionnel est un état confusionnel qui peut se produire à n’importe quel moment pendant le sommeil, ce qui n’est pas le cas avec les terreurs nocturnes. Ces dernières se produisent uniquement en première partie du sommeil. Les spécialistes indiquent que le bébé peut faire des terreurs nocturnes 3 heures après son endormissement.

LIRE AUSSI :   26 choses que seules les mamans savent

Certes, l’éveil confusionnel ressemble beaucoup aux terreurs nocturnes, mais sa manifestation est plus progressive.

Que faire quand bébé pleure pendant son sommeil ?

Quand le tout-petit pleure pendant son sommeil, les pleurs peuvent l’effrayer et le déranger. Dans ce cas, les parents doivent le réconforter.

Si le bambin a des terreurs nocturnes, vous ne devez pas le réveiller. Il est conseillé de lui parler en utilisant des mots rassurants. N’hésitez pas à lui faire un câlin pour le calmer. Quand il dort, l’enfant garde son ouïe connectée.

Par ailleurs, les parents doivent rester à côté de l’enfant jusqu’à ce qu’il se calme.

Si le tout-petit fait des cauchemars de façon régulière, liés à un sujet précis, vous pourrez jouer avec lui à la chasse aux sorcières avant qu’il tombe dans les bras du Morphée. Il est également possible de vaporiser sa chambre avec une potion magique imaginaire, ce qui va sans doute lui rassurer. La technique de l’attrape-rêve peut également être bénéfique.

Si l’enfant fait des cauchemars, terreurs nocturnes et éveils confusionnels de façon régulière et répétée, pensez à revoir son hygiène de sommeil.

Référence :

  • Magicmaman.com