Après 14 fausses couches en 11 ans, elle a enfin un bébé

0
260
Après 14 fausses couches en 11 ans, elle a enfin un bébé-min
© Bigstockphoto

Pendant plus de 11 ans, un couple a essayé, par tous les moyens, d’avoir un bébé, mais la maman a fait 14 fausses couches. Ils ont essayé de trouver la cause, mais en vain. Heureusement qu’ils sont enfin devenus parents.

Pendant des années, Gina, 37 ans, et Simon, 39 ans, ont essayé d’avoir un bébé, mais sans aucun résultat. Après 14 fausses couches en 11 ans, ils ont enfin eu un enfant : Lola.

Après 14 fausses couches en 11 ans, elle a enfin un bébé

14 fausses couches sans aucune explication

 

En 2010, les parents ont essayé d’avoir un enfant, mais sans aucun résultat. Cette année-là, Gina vivait une grossesse ectopique. Il s’agissait plus exactement d’une grossesse extra-utérine. En d’autres termes, l’ovule a bien été fécondé, mais il s’est malheureusement implanté en dehors de l’utérus de la maman.

C’est pourquoi elle a perdu l’une de ses trompes de Fallope.

Malheureusement, le cauchemar des parents ne s’est pas arrêté en 2010. La maman a fait douze fausses couches entre 2010 et 2016.

En 2016, Gina avait un bébé dans son ventre. Malheureusement, la maman avait aussi une grossesse extra-utérine. Ainsi, elle a perdu sa deuxième trompe de Fallope.

« A chaque fois que j’avais un test de grossesse positif, je savais que cela finirait mal », indique-t-elle aux médias américains.

Pendant plus de 11 ans, la maman a frappé la porte de plusieurs médecins pour réaliser des examens dans l’objectif de comprendre la cause de ses fausses couches à répétition. Malheureusement, les parents n’ont trouvé aucune explication à leur problème.

Ils étaient dans une galère et leur rêve d’avoir un enfant n’était pas possible.

La fécondation in vitro leur donne une belle fille

Vu que la maman n’avait pas de trompes de Fallope, la seule solution pour le couple était de se tourner vers l’APM. Les parents ont donc commencé à faire des économies pour faire une fécondation in vitro (FIV).

LIRE AUSSI :   5 choses que les femmes enceintes ont hâte de faire une fois qu'elles accouchent

L’arrivée de la pandémie du Covid-19 a obligé les parents à repousser deux fois l’opération de la FIV. Mais quand ils l’ont fait, seulement l’un des deux ovocytes prélevés a été fécondé avec succès. Ainsi, le couple n’avait qu’une seule chance de réussite.

Heureusement, la FIV a permis au couple d’avoir un bébé. Leur rêve est enfin réalisé. « Je savais qu’un jour nous aurions notre petit bébé arc-en-ciel. Je n’ai jamais abandonné », déclare Gina aux médias, émue.

Gina et son amoureux Simon ont pris la décision de raconter leur histoire pour donner de l’espoir aux parents qui n’arrivent pas à avoir un bébé ou qui vivent des fausses couches à répétition sans aucune explication.

La dernière grossesse de Gina n’a pas été facile. La pauvre a attrapé le Covid-19 aux 16 semaines de sa grossesse et a été hospitalisée pendant plusieurs jours. Mais elle a été chanceuse, car sa fille Lola est née en très bonne santé. « Elle est parfaite, absolument magnifique », confie-t-elle.

Source :

  • Magicmaman