BébéPrénom rare : Seulement 2 enfants portant le même prénom que sa...

Prénom rare : Seulement 2 enfants portant le même prénom que sa fille

Une mère, qui est également enseignante, s’oppose à donner à ses enfants un prénom fréquent, car elle a conscience des difficultés que cela peut engendrer dans une salle de classe lorsqu’il y a plusieurs élèves avec le même prénom.

April Hamilton, professeure âgée de 34 ans, n’a jamais côtoyé de camarades de classe ayant le même prénom qu’elle. En devenant mère, elle a souhaité que sa fille vive une expérience similaire, en lui donnant un prénom féminin charmant et peu commun.

Comment s’assurer de la rareté du prénom ?

April et son époux Graeme sont les parents d’une fillette de 2 ans nommée Juneau.

Ils ont consulté le National Record Scotland afin de vérifier l’originalité de ce prénom.

Le duo a appris que seulement deux Juneau avaient été recensées depuis le lancement des registres en 1974.

À présent qu’ils attendent leur second enfant, ils se servent de ce site pour dénicher un prénom unique pour leur futur bébé.

April est passionnée par les prénoms

April est devenue une spécialiste depuis qu’elle a trouvé ce site. Elle suit les tendances et les changements dans les prénoms.

Aucun bébé n’a été prénommé Stacy en Écosse depuis 2012. L’année de ma naissance, 800 Laura étaient recensées, mais leur nombre diminue. Toutefois, dans mon esprit, c’est encore un prénom courant, bien que les statistiques disent le contraire.

Il est fascinant d’observer comment des prénoms tels qu’Ava et Olivia sont redevenus à la mode. Mes investigations ont révélé que pour choisir un prénom unique, il est judicieux de se tourner vers les prénoms des années 80, car ils tendent à disparaître.

LIRE AUSSI :   Top 20 des prénoms préférés des français

Un prénom rare pour leur deuxième bébé

April et Graeme, qui exercent tous deux le métier d’enseignant, constatent les tendances en matière de prénoms dans leurs classes. Selon eux, la situation devient complexe lorsqu’il y a quatre élèves portant le même prénom. Par conséquent, ils souhaitent attribuer un prénom peu commun à leur deuxième enfant, tout comme sa grande sœur.

Publicité

Ils veulent un prénom distinctif, mais pas trop difficile, pour éviter d’avoir à l’épeler constamment. De plus, ils souhaitent que leur enfant puisse être fier de son prénom.

Source : The Mirror

Photos : April Hamilton / SWNS

Exclusive content

Latest article

More article