Publicité

Comment savoir si votre bébé est prêt à ne plus porter de couches ?

0
86
Comment savoir si votre bébé est prêt à ne plus porter de couches-min
© Photo : Istock

Vous ne savez peut-être pas quel est le moment idéal pour demander à votre bébé d’aller aux toilettes, même si le fait de le presser est inutile et parfois complètement inutile.

Une chose est sûre : votre enfant vous fera savoir quand il sera prêt à arrêter de porter des couches, alors prêtez-lui attention ! Les signes avant-coureurs sont énumérés ci-dessous.

Il sait monter et descendre les escaliers

Il doit être biologiquement possible pour vous de savoir quand votre enfant est physiquement prêt à cesser d’utiliser des couches. Comment le sauriez-vous ? Pour pouvoir réguler ses sphincters, ou se retenir en contractant les muscles du périnée, votre jeune doit être capable de monter des marches sans votre aide.

Il sait comment remonter ou baisser son pantalon et ses couches

Oui, c’est nécessaire pour qu’il puisse aller aux toilettes tout seul. Il doit être capable de baisser son pantalon tout seul, même s’il a parfois besoin de votre aide. S’il découvre qu’il n’est pas capable de le faire, cela peut le démoraliser.

Pendant de nombreuses heures, sa couche est sèche

Décoller les couches avec votre loulou est LA condition nécessaire ; sinon, un accident est certain. Lorsqu’il se réveille après un sommeil, sa couche est sèche. Cela se produit-il à plusieurs reprises ? Heureusement ! Les enfants sont souvent propres pendant la journée (propreté diurne), par exemple pendant la sieste, avant de le devenir la nuit (propreté nocturne), même s’il arrive qu’ils soient propres jour et nuit à la fois.

Il dit qu’il a envie de faire pipi ou caca

Votre nourrisson deviendra conscient lorsqu’il aura souillé sa couche, vers l’âge d’un an à un an et demi.

Une fois que les zones du cerveau sont connectées, uriner ou déféquer est un acte délibéré plutôt qu’un réflexe. C’est un bon signe qu’il est peut-être prêt à aller aux toilettes lorsqu’il commence à vous avertir en disant « pipi » ou « caca » avant de le faire vraiment.

LIRE AUSSI :   De 0 à 3 ans, tout ce que vous devez savoir sur le sommeil de votre bébé

Il est curieux au sujet des toilettes ou du pot

Votre enfant doit être capable de comprendre où il doit aller et que tout le monde utilise les toilettes pour se soulager avant de pouvoir utiliser les toilettes comme un adulte. Il doit donc posséder la capacité intellectuelle de comprendre cela.

Il est probablement temps d’enlever ses couches s’il vous suit jusqu’à la porte de la salle de bains, y joue avec ses peluches et s’assoit sur les toilettes. L’idéal serait de garder le pot à portée de main pour qu’il puisse l’utiliser à tout moment, que ce soit pour jouer ou – éventuellement – pour aller aux toilettes si celles-ci sont suffisamment grandes – à l’abri des regards indiscrets.

Il veut être grand

Les enfants traversent souvent une période après l’âge de deux ans où ils deviennent plus autonomes et manifestent le désir de grandir. C’est le moment d’aller faire les courses aux toilettes avec lui et de choisir des sous-vêtements ou des pantalons qu’il aime.

Il s’agit d’une phase émotionnelle importante, car elle signifie qu’il renonce à être un bébé et à tout ce que cela implique. Cependant, faire « caca » sur un pot et le jeter dans les toilettes implique également que le jeune garçon renonce à une partie de lui-même puisqu’il réalise qu’il n’est plus en lui. Cela peut l’effrayer.

Cependant, en rendant cette expérience positive, par exemple en l’applaudissant, il finira par réussir à utiliser les toilettes.

Il vous imite

Au fur et à mesure que votre enfant grandira, il voudra faire ce que vous faites. Est-ce qu’il vous suit dans la salle de bain? Laissez-le utiliser le pot !

Il n’est pas dans une autre phase d’acquisition ou de changement

Les enfants ne peuvent pas être dans deux phases d’apprentissage à la fois, car ils sont incapables de tout faire en même temps.

LIRE AUSSI :   Ce que j'aurais aimé entendre avant de devenir maman pour la première fois

Dans le même ordre d’idées, il est idéal de retarder l’apprentissage et d’attendre que l’ordre soit revenu dans sa vie quotidienne si vous devez déménager ou si un nouveau-né vient d’arriver à la maison.

Nos conseils et astuces pour maman

  • Tout d’abord, choisissez des couches d’apprentissage simples à poser pour réduire la probabilité de trop de mésaventures.
  • Emportez toujours des vêtements de rechange lorsque vous voyagez.
  • Soyez patient pendant l’apprentissage de la propreté ; cela peut parfois prendre un certain temps.
  • Si votre petit veut à nouveau des couches, ne cédez pas. Ce serait lui donner un mauvais signal. Ou peut-être n’était-il tout simplement pas assez prêt pour arrêter d’utiliser des couches !
  • Encouragez-le dans cet apprentissage, lorsqu’il fait pipi dans le pot par exemple, cela l’aidera dans l’acquisition de la propreté.

Alors, votre petit est-il prêt ?

Publicité